Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 16:44

C'est en regardant celles de Kouky que j'ai craqué!

Des crèmes à la pistache, mmm! Pourtant, comme pour les noix, mon amour pour la pistache est très récent... Enfin disons que j'aime les pistaches grillées salées mais les gâteaux à la pistache, bof, pas vraiment mon truc.

Je crois bien que c'est le cheesecake à la pistache qui m'a fait changer d'avis...

Mais bien évidemment, point de lait concentré sucré sous la main...

Alors j'ai repris une vieille recette facile sortie des tréfonds de mon blog et je l'ai adaptée pour un résultat délicieux!

 

Pour une 12aine de verrines, il te faudra

2 oeufs

80g de sucre en poudre

4càs de Maïzena

1l de lait

50g de pistaches (c'est tout ce que j'avais au frigo)

 

Moudre les pistaches très finement jusqu'à obtenir une consistance de pâte.

Battre les oeufs entiers avec le sucre dans une casserole pendant 1 minute.

Délayer la maïzena dans un peu de lait froid et l'ajouter aux oeufs. Bien mélanger jusqu'à ce que le tout soit homogène.

Ajouter le reste de lait et la pâte de pistaches. Un petit coup de mixeur plongeant à cette étape permet de dissocier les grumeaux de pistaches...

Cuire sur feu doux une 10aine de minutes ou jusqu'à ce que le crème atteigne une belle consistance bien crémeuse :)

Transvaser dans un bol et couvrir au contact pour laisser refroidir en évitant la formation d'une pellicule.

Lorsque la crème est tiède, la verser dans des verrines .

Couvrir et réserver au frais au moins 2h.

Ces petites crèmes ont eu un succès phénoménal auprès de tous!

 

Diapositive1-copie-9

 


Elles sont vraiment délicieuses...

 

Diapositive2-copie-9

 


Elles nous ont même régalées, en une douce soirée d'été avec Annie et Manu, au café Sidi Chabâane à Sidi bou Said, après avoir fait le trajet dans mon sac à main accompagnées de cookies citron-pavot... Super soirée hein les filles?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
Published by yo - dans Desserts
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 11:26

L'année dernière, pour l'Aid, j'ai été courageuse et je me suis lancée dans de petites douceurs faites maison.

Plutôt faciles à faire, délicieuses et très jolies, j'étais très fière de mes homs et kaaks fozdok.

Cette année, 0 courage pour faire les courses, 0 courage pour faire les gâteaux... Heureusement que tout le monde n'est pas dans le même état que moi, on n'aurait aucune douceur à se mettre sous la dent :)

Si tu as plus de courage que moi...

 

GHRAÏBET HOMS...

Pour une quarantaine de pièces, il te faudra

250g de farine de pois chiches

80g de farine

100g de sucre glace

150g de beurre

1càs d'huile

 

Faire fondre le beurre dans une casserole jusqu'à obtention d'une couleur noisette. Ecumer le petit lait (mousse blanche à la surface). Filtrer à travers un tamis et laisser refroidir.

Dans un grand bol, mélanger la farine de pois chiches, la farine blanche et le sucre glace. Mettre le tout dans le bol du robot.

Incorporer le beurre et mixer jusqu'à ce que le mélange se ramasse et devienne soyeux. Ajouter alors 1càs d'huile et laisser travailler au robot pendant quelques minutes.

Rouler la pâte, qui est maléable mais compact, en boudins de 1,5-2cm de diamètre et couper en biais des gâteaux de 5,5cm (en s'aidant d'un petit carton coupé à la bonne taille).

 

Diapositive4-copie-2

 


Poser les ghraïbas sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et laisser reposer 30 minutes (au frais a dit Titi mais j'avais zappé et les miens ont donc reposé dans la chaleur de l'heure de la sieste!!)

Faire 3 incisions au couteau pour décorer les gâteaux.

Cuire au four préchauffé à 130°C pendant 15-20 minutes. Surveiller la cuisson pour que les ghraïbas ne brûlent pas. Pour les miennes, 20 minutes étaient amplement suffisantes.

Sortir du four et laisser refroidir avant de les décoller et de les réserver dans une boîte métallique.

 

Diapositive5-copie-1

 


 

KAAKS FOZDOK...

Pour une quarantaine de pièces, il te faudra

3 mesures de pistaches moulues (300g de pistaches non salées)

1 mesure de sucre en poudre

1 blanc d'oeuf

2càc d'eau de rose

Pour la finition: du sirop de sucre (2 mesures de sucre, 1 mesure d'eau, quelques gouttes de citron, 2càs d'eau de rose), des pistaches moulues grossièrement (100-150g).

 

J'ai fait cette recette avec 300g de pistaches non salées que j'ai mixées finement. Avec la poudre, j'ai obtenu un bol et demi. J'ai donc ajouté 1/2 bol de sucre et j'ai mis le tout dans un grand bol.

J'ai ajouté 2càc d'eau de rose et le blanc d'oeuf petit à petit en travaillant la pâte au fur et à mesure. Elle doit se ramasser et devenir compacte tout en restant assez collante. Tester la qualité de la pâte en formant un boudin. Si en le roulant en bracelet, la pâte se casse, ajouter du blanc d'oeuf ou de l'eau de rose jusqu'à ce qu'elle ne casse plus.

Rouler la pâte en boudins de 1,5cm d'épaisseur environ. Les couper à une taille de 10cm en s'aidant d'un carton coupé à la bonne taille.

Rouler chaque boudin sur lui-même pour former un bracelet. Bien souder et poser sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

 

Diapositive2-copie-3

 


Chauffer le four à 180°C, éteindre puis enfourner les kaaks. Cuire une dizaine de minutes. Il ne faut pas que les kaaks commencent à blanchir.

Les sortir du four et laisser refroidir.

Moudre 100-150g de pistaches.

Entre temps, préparer le sirop en mélangeant dans une casserole 2 verres de sucre, 1 verre d'eau et quelques gouttes (2-3) de citron. Laisser bouillir jusqu'à ce que le sirop commence à former un filet entre le pouce et l'index.

Parfumer à l'eau de rose et plonger les kaaks dans le sirop 1-2 minutes, le temps de les retourner.

Les sortir du sirop et les enrober de pistaches moulues pendant qu'ils sont encore chauds (on peut aussi les enrober de sucre en poudre mais c'est plus joli avec les pistaches).

Poser sur un plateau et laisser refroidir avant de les réserver dans une boîte métallique.

 

Diapositive3-copie-3

 


Ces gâteaux sont généralement servis aux visiteurs le jour de l'Aid El fitr.

 

Diapositive6-copie-1

 


Pour moi, la dégustation commence avec le café au lait le matin, mmmmm, et se poursuit toute la journée ;)

 

Diapositive7

 


Pour une plus large sélection de pâtisseries tunisiennes, va voir chez Titi...

 

Et n'en déplaise à ceux qui m'ont volé mes photos et recettes, j'ai moi la satisfaction de savoir que tout ce qui apparait ici est fait de mes blanches mains! Dans le cas contraire, je cite mes sources...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 09:32

... ou en tout cas les miennes!

Je n'ai pourtant pas toujours été une fan de noix... Ca doit être l'âge. J'ai changé d'avis ces dernières années sur certaines choses. Il n'y a vraiment que l'agneau et le persil qui resistent!

J'aime les noix avec le roquefort (en roulé, en salade), avec du chèvre frais (en salade, dans des tagliatelle, en boulette), dans la pâte à crumble (aux champignons ou aux poireaux), dans le pain et bien sûr dans les gâteaux (délice de Mamina, cheesecake aux noix et caramel de pommes, terrible tarte aux noix, brookies, délices de mai, crumble aux fraises et noix, l'inimitable caprice berrichon ET le fondant aux noix)...

Y a de quoi faire, on dirait!

Pour notre petite soirée ramadano-bloguesque avec Annie, Leila et Manu, je me suis souvenue de ce délicieux gâteau inspiré du fondant aux pistaches de Mimi que j'avais adapté pour mon oncle intolérant au gluten (et qui finalement s'est aussi avéré allergique aux noix :). Comme Manu voulait absolument gouter THE panna cotta, le fondant aux noix s'est imposé de lui-même pour l'accompagner...

Pas très ramadanesque tout ça mais l'essentiel n'est-il pas le partage et le plaisir? Hein wiss, on peut parfois déroger aux traditions...

Pour un moule carré de 20cm, j'ai mis
150g d'amandes
200g de noix
100g de beurre
4 oeufs
150g de sucre

Battre les oeufs entiers avec le sucre.

Ajouter le beurre fondu et bien mélanger.

Moudre les amandes en poudre et les noix grossièrement (elles sont plutôt concassées). Garder un peu de poudre d'amandes et quelques cerneaux de noix entiers pour la déco.

Ajouter les fruits secs au mélange aux oeufs et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.

Verser dans le moule beurré et tapissé de papier sulfurisé.

Cuire au four préchauffé à 170°C, 20-30 minutes.

Vérifier la cuisson avec un pique à brochettes en bois (merci Habiba!).

Laisser refroidir puis démouler sur un plat à service.

Saupoudrer de poudre d'amandes et décorer de cerneaux de noix entiers.

 

Diapositive3-copie-5

 


 

J'adore ce gâteau!

 

Diapositive4-copie-4

 


Il est à la fois fondant et croquant. Bien fort en noix sans 'piquer la langue' :) Facile à faire...

Que demander de plus?

 

Diapositive1-copie-8

 


Une bouchée? Aller hop, sers toi!

 

Diapositive2-copie-8

 


Et pour poursuivre dans l'hérésie, le salé n'était pas en reste pour notre douce soirée avec les babouches, enveloppes, fleurs et ressorts d'Annie, mes tourtes tressées à la mechouia et ricotta et mes brickettes poulet-ananas-curry! Côté sucré, la tradition a encore été bafouée avec le délicieux fondant-bien-fort-en-chocolat-comme-j'aime de Leila et les financiers aux pistaches et les cannelés d'Annie!

Est-il utile de dire qu'on s'est régalées, détendues, amusées, en gros on a passé une magnifique soirée! Ye ghibetkom Wiss et Titi!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 11:21

Je ne sais pas ce qui m'a pris avant hier mais j'ai tout d'un coup eu une folle envie de gougères!

J'en ai fait une fois avant, il y a bien longtemps... A l'époque je ne savais pas ce que c'était mais j'avais adoré le nom: Gougères à la Mimolette :)

Cette fois, j'ai fait un p'tit tour sur 'Cuisiner... tout simplement', et me voilà lancée dans ma cuisine ma recette sous le bras!

Très simple, malgré la réputation des choux de ne pas être à la portée de tous...

 

Pour une 30aine de belles gougères, il faut

75g de beurre

250ml d'eau

150g de farine

4 oeufs

100g de gruyère (Souani et Djerba sont mes préférés mais j'ai dernièrement découvert le Land'or Coeur de Meule je crois... Moins salé et bien gouteux! Et pour les sans-sel, il y a du gruyère Souani sans sel, ma foi délicieux également)

sel

poivre de Sichuan (Wiss si tu passes par là!)

graines de pavot et graines de sésame

 

Mettre l'eau, le beurre et un peu de sel et poivre à bouillir.

Hors du feu, ajouter la farine d'un coup et bien mélanger avec une cuillère en bois.

Une fois que le mélange est homogène, remettre sur feu doux en remuant jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois.

Sortir du feu et ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien.

Ajouter le fromage râpé. Bien mélanger.

Former de petites boules à l'aide de 2 càc sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Pour des choux plus jolis, j'aurais pu utiliser la poche à douille mais trop la flemme :)

Saupoudrer de graines de pavot (oui c'est une épidémie chez moi) ou sésame (pour différencier, parce que j'en ai fait des sans sel).

Cuire au four préchauffé à 200°C pendant environ 20 minutes ou jusqu'à ce que les gougères soient joliment dorées.

Laisser refroidir et déguster!

 

Diapositive1-copie-7

 


Elles sont très bonnes, très aériennes...

Les filles de la maison ont adoré!

 

Diapositive2-copie-7

 


Les hommes auraient aimé un p'tit filling :) Il m'en reste quelques unes, je les farcirai avec de la béchamel ou simplement du fromage ail et fines herbes pour ce soir...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 12:01

Décidément, c'est la série PAINS cette semaine par ici!

J'avoue que je ne m'en lasse pas... De découverte en découverte, je ne cesse de nous régaler!

La couronne de Leila, c'est toute une histoire! Un pain qui est apparu dans nos conversations du Club des 5 au temps de la révolution, quand nous avons légèrement manqué de provisons et/ou de courage pour sortir s'approvisionner. Un pain qui économise un peu de farine car à base principalement de semoule fine mais qui ravit les papilles avec ses petites graines...

Mon mélange est une peu différent de celui de Leila parce que je n'aime pas beaucoup les graines de fenouil dans le pain...

 

Pour une 20aine de petits pains, il te faut

450g de semoule fine

250g de farine blanche

4càs d'huile d'olives

380ml de lait (ou 1/2 lait-1/2 eau)

3càc de sel

1càs de sucre

2càc de levure boulangère sèche

1càs de graines de sésame

1càs de graines de nigelle

1càs de graines de pavot bleu

 

Mettre tous les ingrédients dans la MAP dans l'ordre préconisé par le fabricant.

Lancer le programme pâte (1h30).

A la fin du programme, dégazer le pâton et le sortir sur le plan de travail fariné. Travailler la pâte rapidement puis la diviser en petites boules d'environ 60g.

Former de petits pains avec les boules, les poser sur les plaques du four recouvertes de papier sulfurisé et les aplatir.

Laisser pousser 1h dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air.

Avant d'enfourner, badigeonner les pains avec du lait et parsemer de graines de nigelle, pavot ou sésame ou un mélange des 3.

Cuire 25-30 minutes au four préchauffer à 180°C avec une coupelle d'eau posée sur le fond.

Lorsqu'ils sont dorés, sortir les pains et les laisser refroidir sur une grille.

 

Diapositive1-copie-6 

 


Un délicieux pain bien parfumé.

 

Diapositive2-copie-6

 


C'est bientôt l'heure, le soleil se couche, on va pouvoir se régaler...

 

Diapositive3-copie-4

 

 

Cette fois là, j'étais en mode 'économie de pavot bleu'... Je n'ai donc utilisé que du sésame et du nigelle mais depuis, 2 fées nommées Annie et Manu sont passées par là et, regardes un peu ce que je peux désormais me permettre!

 

Diapositive4-copie-3

 

 

Pide turc aux graines de pavot bleu!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 11:27

Dans la série 'je continue à faire mon pain', j'ai réussi à caser une petite nouveauté qui ma foi, risque bien de détrôner le matlouh!

Toujours sous forme de galette, le pide est plus doux sur le palais que le matlouh... Sa mie est aérée et humide. Entre deux mon coeur balance!

La recette, je l'ai adaptée de chez Djouza, ici.

 

Pour 4 galettes, j'ai mis

500g de farine blanche

200-250ml d'eau

4càs de yaourt nature

4càs d'huile neutre

environ 1càs de levure sèche de boulanger

1,5càc de sel

1càs de sucre

 

Tamiser la farine dans un grand bol. Creuser un puits.

Mettre le sel d'un côté, la levure et le sucre de l'autre, l'huile et le yaourt dans le puits.

Mélanger en ajoutant l'eau petit à petit. Il ne faut pas vraiment pétrir.

On obtient une pâte collante et molle.

Rassembler la pâte en boule avec les mains huilées, couvrir d'un linge propre et laisser lever à l'abri des courants d'air 3 heures environ.

Une fois que la pâte a levé, Dégazer le pâton et le poser sur le plan de travail fariné.

Diviser le pâton en 4 et façonner des galettes d'environ 1cm d'épaisseur (je me suis aidée du rouleau à pâtisserie).

Mettre une poêle en fonte (crêpière ou autre) à chauffer sur feu moyen-doux.

Précuire la 1ère face des pide sur la poêle puis les transférer sur la grille du four.

Faire des trous dans les pains avec l'index.

Humidifier la surface des pide avec un torchon mouillé.

Cuire à 180°C pendant 10-15 minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Sortir et laisser erfroidir sur une grille.

 

Diapositive4-copie-2

 


Encore une délicieuse découverte!

 

Diapositive3-copie-3

 


Un pain qui accompagne parfaitement le diner ramadanesque, entre soupe, salade et ragoût mais qui est à tester au plus vite en sandwich bien garni!

 

Diapositive2-copie-5

 


En Turquie, il sert également à faire leur pizza en navette!

 

Diapositive1-copie-5

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 11:42

Depuis le début de Ramadan, j'ai dû faire un 12aine de fournées de matlouh! On l'adore!

Moi qui pensais tester un nouveau pain chaque jour...

Comme j'adore les graines dans le pain, ma dernière fournée de matlouh s'est mouchetée :)

Pour la recette, c'est ici...

J'y ai juste ajouté 1 bonne poignée de graines de sésame et 1 autre de graines de lin (Napolis Bio).

 

Diapositive3-copie-2

 


Et voilà!

 

Diapositive1-copie-4

 


Un véritable délice!

 

Diapositive2-copie-4

 


La douceur du matlouh relevée de petits crouti-crouch parfumés!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 16:12

La panna cotta, j'en ai entendu parler pour la 1ère fois il y a quelques années... Une fille qui parlait du restaurant Italien La Romanesca (El Menzah V, Tunisie, délicieux plats de pâtes en passant!) et vantait sa panna cotta! Je ne connaissais que son terrible tiramisù alors à notre sortie suivante, pétrie de curiosité, j'ai commandé une panna cotta... Euh, comment dire, BOF! Oui franchement ce petit bloc sans goût ne m'a pas du tout plu! Expérience réitérée à Djerba l'été dernier dans un tout aussi délicieux petit restaurant italien (Il Papagallo, je crois) avec le même résultat BOF en bouche...

Et puis je suis tombée sur LA recette originale de la panna cotta, sans agar agar, sans gélatine et j'étais pour le coup très tentée d'essayer... Mais je ne l'ai plus retrouvée jusque il y a quelques jours quand Alépine l'a postée... J'ai alors sauté dessus de peur de la perdre à nouveau! Ça tombait bien Mimi venait de me donner plein de blancs d'oeufs qui traînaient dans son congel'!

 

Pour une 12aine de mini verrines, il faut

600ml de crème liquide entière (pas d'allégée ici de toutes façons!)

200g de blancs d'oeufs

2,5càs de sucre vanillé

40g de sucre en poudre

caramel de pommes au beurre salé

 

Mettre le four à chauffer à 120°C avec un récipient rempli à moitié d'eau et pouvant contenir toutes les verrines.

Mettre la crème à bouillir dans une casserole avec le sucre vanillé.

Battre les blancs d'oeufs et le sucre avec un fouet sans les monter.

Verser petit à petit la crème bouillante sur les blancs d'oeufs en mélangeant.

Répartir la crème dans les verrines sans les remplir totalement.

Enfourner au bain-marie pendant 45 minutes,.

Laisser les panna cotta refroidir d'abord 15 minutes dans le four éteint puis à température ambiante avant de les réfrigérer au moins 2 heures.

Avant de servir, couvrir les panna cotta d'une couche de caramel de pommes au beurre salé.

 

Diapositive2-copie-3

 


Délicieuses panna cotta, pas BOF du tout :) (Déco fleurs de jasmin BY NOUNOU!)

 

Diapositive3-copie-1

 


Pas trop sucrées et parfaitement équilibrées avec le caramel de pommes au beurre salé.

 

Diapositive1-copie-3

 


Elles sont toutes douces et légères en bouche.

A tester avec d'autres 'couvertures' et par exemple ce délicieux Carameloos qui, après maintes péripéties, a fini par atterrir chez moi! C'est bien la 1ère fois que je reçois un produit à tester, et ma foi, je ne suis pas déçue!

 

Diapositive4-copie-1

 


Découvres un peu le trésor qui se cache dans ce joli pot:

'Le carameloos est un  caramel à tartiner au spéculoos.

Fait avec du  beurre salé et à la Fleur de sel , il est  issu d'un savoir-faire artisanal dans la création de saveurs inimitables et dans la sélection et la combinaison d'ingrédients simples et naturels.

Une touche de crème fraîche pour une texture souple et vous serez séduit par le nappage facile de notre carameloos sur vos crêpes, vos brioches, votre pain grillé…

Fabriqués sans colorant, ni conservateur, notre caramel à tartiner fera la joie de toute la famille et vous permettra de partager des moments de plaisir intenses et inoubliables.'

 

Trop contente, je l'ai immédiatement goutté avec ma panna cotta et, mmmmm, je ne sais même pas quoi dire tellement c'est terrible!

 

carameloos.jpg

 


Prochaine dégustation, sur mes baghrir... Hérésie quand tu nous tiens, hein Wis!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
Published by yo - dans Desserts
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 09:15

Une envie... Une idée floue... Plus de crème fraîche... Et voilà que je me retrouve avec un pur bonheur dans mon bol!

J'avais dans la tête le caramel de pommes... Mais la fois où j'avais essayé de concrétiser la chose, c'était bon, très bon même, mais pas exactement conforme à l'idée que je m'en faisais.

Cette fois, pénurie de crème fraîche oblige, j'ai réussi à bien coller à mon idée!

 

Pour un bol moyen, il te faudra

120g de sucre en poudre
1/2 petit verre d'eau
2 pommes plutôt acides (en ce moment je prends les pommes tunisiennes vertes avec un côté légèrement rouge)
30g de beurre

1 pincée de sel

 


Peler et couper les pommes en gros dés. Les mettre à cuire au micro-ondes 3-5 minutes couvertes. Ecraser à la fourchette pour en faire une purée grossière. Réserver.

Mettre le sucre et l'eau (les doués feront un caramel à sec) dans une casserole sur feu moyen et laisser cuire jusqu'à ce que ça caramélise bien et qu'une belle couleur... CARAMEL soit obtenue... (mmmmm, ça sent bon...)
Sortir du feu. Ajouter le beurre coupé en petits dés et le sel en faisant attention aux projections et bien mélanger.
Incorporer la compote de pommes et mélanger sur feu doux jusqu'à ce que le tout soit bien homogène.
Retirer du feu.

Laisser refroidir.

Un vrai petit délice à la cuillère!

 

Diapositive2-copie-2

 


Cependant, la prochaine fois, pour une texture plus lisse, je passerai les pommes au mixeur et ajouterai peut-être 1 ou 2 càs de crème fraiche juste pour un rendu un peu plus crémeux.

 

Diapositive1-copie-2

 


Demain, ce que j'en ai fait...

En attendant, je l'imagine bien sur une gaufre ou une crêpe...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 09:17

C'est de ta faute Kawther! Tu me le mets sous le nez sur facebook, comment tu veux que je résiste moi? Et puis Nana le goute et depuis elle me le réclame tous les jours.... et Mimi aussi, et Baddi... Du coup, moi qui voulais en tester plein des pains pendant ramadan, ben je ne fais plus que celui-là!

Va falloir que je me planque pour pouvoir faire autre chose! Ou que je mange seule entre 4 murs...

Bref, tout le monde aura compris que ce pain est un vrai délice! Il se mange seul, il accompagne les sauces et pour moi, délicieux souvenir d'enfance marocaine, il se mange légèrement grillé, tartiné de beurre et de miel... Le bonheur à l'état pur!

 

Pour 1 fournée, 5 galettes moyennes, il faut

350g de semoule fine

150g de farine

1càs de lait

1càs de sucre

1càs d'huile d'olives

1,5càc de sel

2càc de levure sèche (même plutôt 1,5càc)

250-300ml d'eau selon la semoule (avec Randa j'ai mis 250ml d'eau, avec Diari, il a fallu 300ml... mettre donc 200ml et ajouter le reste petit à petit une fois le pétrissage lancé...)

 

Mettre tous les ingrédients dans la MAP dans l'ordre préconisé par le fabricant.

Lancer le programme pâte (1h30 pour moi).

A la fin du programme, dégazer le pâton, le pétrir rapidement et le diviser en 4 à 5 parts égales.

Etaler chaque boule de pâte en galette d'environ 1cm d'épaisseur sur un torchon parsemé de semoule (j'étale les 4 ou 5 pains sur le même torchon). Couvrir d'un torchon propre et laisser lever 1h à l'abri des courants d'air.

Mettre un tajine ou une poêle en fonte à chauffer sur feu doux-moyen (j'utilise ma crêpière qui est grande et épaisse).

Lorsque la poêle est chaude, renverser un pain sur la main et le poser gentiment sur la poêle (en le renversant à nouveau).

Laisser cuire le 1er côté jusqu'à ce qu'il soit doré, retourner le pain et faire de même pour le 2e côté.

Ca sent tellement bon!

Une fois le pain cuit, le débarasser sur une grille sur un torchon propre pour qu'il garde son humidité (il fait tellement chaud que tout sèche à vue d'oeil ici!) et l'envelopper.

Poursuivre l'opération avec les autres galettes.

Juste avant la rupture du jeûne (ou le repas, parce que je risaue fort d'en refaire après ramadan:), je réchauffe mon four à 200°C, je l'éteins et je mets le pain dedans 10 minutes... Il est parfait alors!

 

Diapositive1-copie-1

 


Il se congèle aussi très bien.

Il est délicieux grillé.

 

Diapositive2-copie-1

 


Bref, un pain à essayer de toute urgence pour le bonheur de tous de 7 à 77 ans (et même avant et même après)!

Pour d'autres pains, tu peux jeter un coup d'oeil par ici...


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0

C'est Moi,

  • : YOPALACUISINE
  • YOPALACUISINE
  • : En direct de ma cuisine! Du sucré, du salé, du classique, du moins classique, du tunisien, du venu d'ailleurs... Tout dépend de mes humeurs, tout dépend de nos envies... L'essentiel c'est de se régaler! Bonne ballade dans ma cuisine!
  • Contact

Tu as testé une de mes recettes?

Envoies-moi une photo à yopalacuisine@gmail.com

pour une mise à l'honneur sur mon blog!

Mes fourneaux en live, c'est par ...

Ma newsletter, c'est dans la colonne à droite!

Je Cherche, Je Cherche...