750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 11:00

Sidouda et Mimi sont nées le même jour... à quelques années près. Alors avec le Rainbow Cake de la petite, j'ai fait un fraisier à la Wiss pour la grand-mère.

 

Diapositive1-copie-2 

 


Mon fraisier était magnifique (modestement) tout décoré de fruits! Il n'a juste pas tenu le choc du décerclage bien longtemps et a fini par s'affaisser. Un délice pas bien beau à voir en somme :) De l'avis du club des 5, il n'a pas reposé au frais assez longtemps (4-5 heures au lieu de la nuit). Je me relancerai donc certainement bientôt! Entre temps, admires la beauté...

 

Diapositive2-copie-4

 


 

Et puis, c'est notable parce que la déco n'est pas mon fort, lors d'un atelier chez Mille et une Saveurs, mon désormais mondialement connu cheesecake a revêtu ses plus beaux atours pour fêter les mamans!

Après complet refroidissement dans le four, j'ai versé sur le cheesecake un miroir aux fraises (200ml de fraises mixées et passées au tamis+8g de gélatine en poudre fondue doucement au micro-ondes dans 20-30ml d'eau) et laissé le tout prendre au frais toute la nuit.

Le lendemain, j'ai démoulé et décoré de lamelles de fraises et de fraises en éventail.

 

Diapositive3-copie-3

 


N'est-il pas magnifique?

 

Diapositive4-copie-2

 


 

Et dans la foulée gélatineuse, j'ai fait des petites formes pour embellir la salade de fruits que Nounou a emmenée pour le goûter de l'école...

Testées à la maison, elles ont eu beaucoup de succès!

 

Diapositive5-copie-1

 

 

C'est que je vais y prendre goût moi à ces gâteaux tout jolis jolis...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 11:25

Bébé, qui a dit bébé? Elle ne serait pas contente la petite Sidouda si elle lisait ça... Heureusement pour moi, elle ne sait pas encore lire :-)

Sidouda, elle n'est pas petite, encore moins bébé, elle est MOYENNE, qu'on se le dise!

4 ans, ça passe vite, trop vite... hier encore, elle avait 4 heures, était bien jouflue, toute cabossée et couverte de bleus... Oui, elle a eu un peu de mal à trouver son chemin.

Elle a toujours été douce, conciliante, gentille, caline, compréhensive, facile à vivre en somme! Elle a pris la place que Nounou lui a laissé... Et en bonne petite soeur, elle s'est fait un plaisir d'acquérir certains travers de sa soeur... c'est pas joli tout ça?

Mes fliflettes d'amour, une paire de petites pestes, une paire d'adorables princesses, une paire de petits monstres...

Et pour le gâteau, le rainbow cake s'est imposé... Et oui, après 6 mois de préparation psychologique, il était bien temps que je me lance! J'avais prévu de le faire en novembre pour l'anniversaire de Nounou, je m'étais fait une virée au centre-ville de tunis pour acheter les colorants, j'avais lu et relu la recette de Ligne et Papilles et pourtant je ne l'avais pas fait... Elle avait quand même eu droit à un château et un gâteau à étage décoré Hello Kitty grâce à la technique de Mme Chocolat et plein de bonbons...

Sidouda a aussi eu droit à son château tout rose et bien girly à l'école parce que bien sûr elle voulait le même, mais pour la maison, c'est moi qui ai choisi et j'ai fait le RAINBOW CAKE!

 

Pour un gâteau rond de 24cm (j'ai utilisé le plateau d'un moule à charnière de 24cm), il faut

10 œufs
330g de sucre
420g de farine
200g de beurre
3 pincées de sel
6 colorants en poudre : violet, bleu, vert, jaune, orange, rouge

500ml de crème liquide

250g de chocolat noir

J'ai préparé la pâte à génoises en 2 fois.

Mettre les oeufs entiers avec le sucre et le sel dans un grand bol et le poser sur un bain-marie sur feu doux. Travailler le mélange au batteur jusqu'à ce qu'il soit chaud, environ 10 minutes. Sortir du feu et continuer à battre jusqu'à ce que la pâte à génoise tiédisse.
Le mélange va devenir mousseux et doubler de volume.


Lorsqu'il a refroidi, ajouter la farine en pluie à travers un tamis et mélanger délicatement avec une spatule.

Faire fondre le beurre. Laisser tièdir puis l'ajouter en filet sur l'appareil en mélangeant délicatement avec la spatule.

Diviser la pâte en 6 parts d'environ 300g. Je n'ai pas eu assez de pâte, j'ai donc refait de la génoise avec 2 oeufs, 66g de sucre, 84g de farine, 40g de beurre et 1 pincée de sel pour pouvoir finir ma dernière génoise.

Ajouter à chacune une pointe de colorant en poudre. Mélanger délicatement et vérifier la couleur. Ajouter éventuellement du colorant et bien mélanger jusqu'à ce que la couleur soit bien homogène.

Beurrer le plateau du moule à charnière ou le couvrir de papier sulfurisé. Etaler la pâte à génoise.

Enfourner 5 minutes à 180°C, SANS JAMAIS OUVRIR LE FOUR.

Sortir et démouler immédiatement sur une grille huilée et couvrir d'un torchon.

Si ce n'est déjà fait, colorer une génoise pendant la cuisson de l'autre.

Rincer et beurrer le plateau entre 2 cuissons.

Poursuivre l'opération avec les autres couleurs.

Une fois une génoise refroidie, la poser dans une assiette et la garder couverte d'un torchon.

Superposer les génoises au fur et à mesure qu'elles refroidissent en intercalant du papier sulfurisé.

J'ai fait les génoises la veille du montage du gâteau. Je les ai conservées bien emballées dans un torchon et un sac en plastique.

Préparer la ganache montée au chocolat.

Mettre 250ml de crème liquide à bouillir et ajouter le chocolat en morceaux hors du feu.

Bien mélanger pour obtenir une ganache brillante.

Ajouter alors le reste de crème et réfrigérer au moins deux heures.

Pour monter la ganache, j'ai placé mon bol de crème au chocolat dans un 2e bol rempli d'eau glacée puis j'ai travaillé au batteur comme comme une chantilly.

Placer la génoise violette dans l'assiette de service, la garnir de ganache montée (environ 2 grosses cuillère à service si je me rappelle bien, en tout cas juste assez pour faire une couche de quelques millimètres), bien étaler de façon uniforme. Procéder de même pour les génoises bleue, verte, jaune, orange et rouge, tout en gardant de la ganache pour l'extérieur du gâteau...

Napper le pourtour du gâteau de ganache uniformément avec une spatule en faisant tourner le gâteau.

Réserver le raibow cake au frais.

 

Diapositive5-copie-1

 



Au moment de servir, saupoudrer généreusement de sucre glace et parsemer de billes nacrées.

 

Diapositive6-copie-1

 

 

Et planter les bougies ;-)

 

Diapositive7-copie-1

 


Servir de petites parts, le gâteau est plutôt costaud!

 

Diapositive1-copie-11

 


Les enfants se sont amusés à manger chaque couleur seule.

 

Diapositive2-copie-10

 


Les grands n'ont pas osé :)

 

Diapositive3-copie-8

 


Je crois bien que tout le monde a aimé le gâteau gustativement... Je suis par contre sûre que tout le monde a doré l'effet à la coupe!

 

Diapositive4-copie-2

 


Et moi j'avoue que j'étais bien fière!

Mis à part le stress, c'est finalement un gâteau plutôt facile à faire...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 07:00

Une fliflette qui a de la fièvre, sa grande soeur qui l'abandonne pour aller acheter des sandales avec les grands-parents, une fliflette un peu triste, mama qui lui propose de choisir une activité, fliflette qui veut faire un gâteau et pour retrouver le sourire, mama qui se lance dans un cake multicolore...

La recette, c'est le cake au yaourt dans lequel on a mis 100g de chocolat noir grossièrement concassé.

Fliflette toute fière a même cassé les oeufs et fait tous les mélanges... sauf quand son bras fatiguait!

Elle a aussi choisi les couleurs (toutes celles de la boîte sauf le blanc 'parce que le blanc c'est pas une couleur'!), l'ordre dans lequel nous avons fait les mélanges et l'odre dans lequel nous avons versé les préparations dans le moule...

Après avoir bien mélangé tous les ingrédients (1 yaourt, 1 pot de sucre, 2,5 pots de farine, 2càs de sucre vanillé, 1càs de levure chimique, 1/2 pot d'huile, 2 oeufs et le chocolat concassé), nous avons séparé l'appareil dans 8 bols puis ajouté dans chacun 1 belle pointe de couteau de colorant (en poudre) avant de mélanger longuement.

Après avoir beurré et fariné le moule à cake (oui il se fait vieux et commence à coller de ci de là), nous avons successivement versé les préparations sur toute la longueur, couleur par couleur.

Enfin, le cake a cuit une 30aine de minutes à 180°C (vérifier la cuisson avec la pionte d'un couteau) et... Fliflette a voulu le manger immédiatement mais heureusement, grande soeur est revenue avec les nouvelles paires de sandales et le cake a pu refroidir tranquillement...

 

Diapositive2-copie-11

 


Le cake est à la fois délicieux et très joli à voir!

Les fliflettes ont adoré... l'une le dévorer et l'autre plutôt le regarder... mais en même temps, elle n'est pas très en forme, ça se comprend!

 

Diapositive1-copie-11

 


Je me demande si je vais pouvoir refaire des cakes tous blancs...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 21:04

Nounou a 5 ans... et presque 5 mois! Et je n'ai toujours pas posté le gâteau que j'avais fait pour son anniversaire. C'est que je veux écrire un truc bien mais comme je ne suis pas très douée à l'écriture, je baisse à chaque fois les bras et je passe à une recette moins sentimentale...

Je me rappelle tellement bien de ce 14 novembre 2005... Une césarienne était prévue 10 jours plus tard et moi je me croyais à la tête de 10 jours de congé de fin de maternité-fatigue après avoir disséqué une montagne de rates, foies, ganglions et pattes de souris. Mais NON la demoiselle, comme bien souvent depuis, en avait décidé autrement. A l'heure de la sieste, je m'étends après une longue matinée de toutes sortes de trucs et voilà que je sens un pincement... La demoiselle s'annonçait, sa valise n'était pas prête, son berceau pas complètement monté... Mais j'étais très heureuse qu'elle arrive enfin: 8 mois, trop long pour moi...

C'était il y a plus de 5 ans et on dirait que c'était hier... Elle a bien grandi notre Nounou, c'est devenu une grande, qui va à l'école des grands, qui est adorable et câline, égoiste et geignarde, responsable et sage, tête de mule et bornée, gaie et belle, timide et réservée et plein d'autres choses! On ne la changerais pour rien au monde et pourtant elle nous en fait voir de toutes les couleurs!

Et pour ses anniversaires (comme pour ceux de Sidouda à peine un peu plus tard), j'ai pris l'habitude de faire des gâteaux décorés (avec l'aide de Baddi: à moi la préparation et la déco, à lui le découpage) On a donc eu le poisson, le chat et ses souris, le papillon et ses escargots, le gâteau à étages, le clown... et le mini-château de pricesse pas très girly!

 

Cette année, pour son anniversaire à l'école, elle a voulu un château... UN VRAI CHATEAU DE PRINCESSE!

Comment dire non? Mais comment surmonter la difficulté du glaçage girly-princesse-rose?!?!?!

J'ai opté pour du chocolat blanc (des tonnes de chocolat blanc) coloré avec des colorants en poudre.

1ère étape donc, l'expédition au centre-ville de Tunis chez Ben Yaghlane pour acheter plein de petits pots de plein de couleurs différentes.

2e étape, construire le château dans ma tête car comme chacun doit savoir maintenant, une préparation psychologique est fortement recommandée avant que je ne me lance dans un gâteau: un grand carré surtmonté d'un petit carré, 4 grosses tours et leur cornet de glace inversé, un glaçage au chocolat blanc dans les tons rose/violet, des bonbons, des perles et je devrais m'en sortir tant bien que mal...

Pour le gâteau, on a choisi le classique fondant au chocolat spécial anniversaires, parce que les enfants aiment bien généralement.

 

Diapositive6

 


Le centre du château est fait dans un moule carré de 20cm (je crois que j'ai multiplié les ingrédients par 5), les tours dans une boîte de conserve de 500g tapissée de papier sulfurisé bien beurré (ingrédients x4) et le petit carré (pas très à mon goût mais je n'ai pas trouvé de moule adéquat...) dans un mini-moule à gratin rectangulaire avec les restes de pâte. La préparation et la cuisson des gâteaux m'a pris des lustres dans mon four pourri...

 

Diapositive5

 


Pour le glaçage, j'ai utilisé de la pâte à glacer blanche (beaucoup) que j'ai fait fondre très doucement au bain-marie puis colorée en rose ou violet. Les différents gâteaux ont été glacés chacun son tour sur une grille avant d'être assemblés et décorés avec perles, marshmallows et bonbons rapidement (avant que le glaçage ne prenne). J'ai gardé les préparations dans l'eau chaude pendant le glaçage.

Les cornets de glace ont été peints avec de l'eau colorée en violet et laissés à sécher. Puis je les ai déposés sur chacune des tours placée à un coin du gâteau carré.

 

Diapositive4

 


J'ai préparé des drapeaux avec du papier cartonné (je n'avais que du bleu sous la main) et un cure-dent pour écrire les prénoms des filles dont c'était l'anniversaire (Nounou et Coline).

Et pour le transport à l'école, j'ai enveloppé le tout de papier cellophane que j'ai scotché.

 

Diapositive2-copie-2

 


J'ai passé mon dimanche à faire ce gâteau entre préparations, cuissons, glaçages, décorations, montage, repas, gouters, bains etc...

Quand j'ai déposé le gâteau en classe, les enfants ont sauté dessus, des étoiles plein les yeux!

Nounou était super contente et super fière... Mon but était atteint!

 

Diapositive1-copie-2

 


Les photos ne rendent pas hommage au château. Elles ont été prises soit tranquillement le soir, une fois que j'avais tout terminé et même emballé le gâteau, soit à la hâte le matin à 7h40 sur le toit de la voiture en partant à l'école...

 

Diapositive3-copie-2

 


Bien évidemment Sidouda qui fête ses 4 ans à la fin du mois veut ... UN CHATEAU DE PRINCESSE aussi! Ha ha, la préparation psychologique commence dés à présent mais au moins ce coup-ci, j'ai un minimum d'entraînement!

 


Avec ce gâteau, je participe au concours "Les gâteaux d'anniversaire d'enfants" de Sabrina.

 

logo concours anniversaires enfants copie

 

Bien sûr, il est adaptable en bleu pour tes p'tits gars!


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 15:18

Après une préparation psychologique digne d'une marathonienne, je me suis lancée dans mon 1er gâteau à étages... coachée par Titi!

Je l'ai vu il y a longtemps, je l'ai longuement regardé et puis j'ai fermé... J'y suis revenue dernièrement et je ne me sentais pas du tout capable de me lancer alors à nouveau j'ai remis aux calendes grecques. Et puis pour l'anniversaire de Papa, je me suis bien préparée psychologiquement et j'ai essayé!
Il faut dire que c'était l'occasion où jamais, d'abord il aime ce genre de gâteaux et en plus j'allais faire le trianon pour un public quand même conquis d'avance! Ben oui, je me mouille mais pas trop, hein!

 

Alors, pour un cercle de 22cm, il te faudra

Dacquoise aux amandes

90g d'amandes mondées

70g de sucre glace

100g de blancs d'oeufs

35g de sucre en poudre

Praliné feuilleté

75g d'amandes non mondées

75g de noisettes non mondées

150g de sucre en poudre

100g de biscuits dentelle (St Michel pour moi mais ils sont 'tapissés' de sucre à l'intérieur...)

67g de chocolat noir (Maestro 72%)

Mousse aux 2 chocolats

500g de crème liquide entière

150g de chocolat noir (Saïd)

150g de chocolat au lait (Saïd)

 

1ère étape: la pâte de praliné (original ici)

Mettre les 150g d'amandes et de noisettes non mondées avec les 150g de sucre en poudre dans une casserole sur feu moyen tout en mélangeant.

Cuire jusqu'à ce que le sucre devienne du caramel bien doré et ait bien enrobé les fruits secs.

Verser le tout sur une feuille de papier aluminium. Laisser refroidir puis casser en morceaux et mettre dans un bol.

Casser en petits morceaux avec un pilon, un marteau, le bout du rouleau à pâtisserie ou le robot s'il est résistant.

Transférer la poudre de pralin dans un robot mixeur et mixer longuement jusqu'à obtenir une pâte.

 

Présentation1

 


 

2e étape: la dacquoise aux amandes

Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Ajouter le sucre en poudre au fur et à mesure.

Moudre les amandes en poudre avec le sucre glace.

Ajouter le mélange amandes-sucre glace aux blancs d'oeufs délicatement.

Tapisser un moule à charnière de 22cm de diamètre de papier sulfurisé beurré.

Y étaler l'appareil à dacquoise, lisser et cuire au four préchauffé à 165°C une trentaine de minutes en surveillant.

Laisser refroidir puis démouler et poser directement sur le plat de service. Replacer le cercle nettoyé autour de la dacquoise.

 

3e étape: praliné feuilleté

Faire fondre le chocolat doucement au bain-marie (oui parce que d'habitude je le fais au micro-ondes mais là trop peur de rater une des étapes;).

Y ajouter 200g de pâte de praliné et les biscuits dentelles grossièrement émiettés. Bien mélanger.

Répartir régulièrement sur le biscuit replacé dans son cercle en s'aidant du dos d'une cuillère ou des paumes des mains humidifiées.

Réserver au frais.

 

4e étape: la mousse aux 2 chocolats

Mettre le bol qui va servir à monter la chantilly au congélateur à l'avance.

Fondre les chocolats noir et au lait au bain-marie. Laisser refroidir en remuant de temps en temps.

Battre la crème en chantilly dans le bol froid (je couvre le tout d'un sac en plastique et fais passer les fouets du batteur à travers un trou pour éviter d'en mettre partout).

Transvaser le chocolat fondu dans un bol assez grand pour contenir la chantilly.

Incorporer la chantilly dans le chocolat fondu càs par càs au départ pour éviter un effet 'stracciatella' et mélanger au fur et à mesure.

Une fois le tout bien incorporé, verser la mousse dans le cercle sur le praliné feuilleté.

Bien lisser le dessus et réserver 24h au frais.

Décercler et saupoudrer de cacao amer avant le service et décorer à l'envie, au goût...

Je ne suis pas contente du tout de ma déco mais il y a belle lurette que je sais que je ne suis pas douée pour ça. Tu peux voir et en gros ce que je voulais faire mais ça n'a pas vraiment marché...

 

Diapositive1-copie-8

 


La prochaine fois je me contenterai de le saupoudrer simplement de cacao amer...

Par contre, je ne regrette pas du tout d'avoir essayé. Le trianon, en plus d'être un pur délice, est facile à faire, il en jette (ben oui des gâteaux à étage, c'est pas tout le monde qui fait ça 'maison' et tu n'es pas obligé de dire que c'est facile!), et il se prépare la veille!

 

Diapositive2-copie-8

 


Les fliflettes n'ont pas beaucoup aimé, mais c'est vrai que c'est un peu fort pour elles, elles ne sont pas habituées. Nounou a quand même bien aimé les 2 premiers étages...

 

Diapositive3-copie-7

 


Pour le prochain, parce qu'il y en aura certainement un prochain, je diminuerai encore le sucre particulièrement dans la dacquoise et surtout j'achèterai des gavottes vraiment nature.

 

Diapositive4-copie-2

 


Ah oui et avec ce magnifique gâteau bien chocolaté, je participe au concours de Linaryan, 'le chocolat dans tous ses états'.

 

choco

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 07:00

Les cookies et moi... une longue histoire d'amour!

J'en ai beaucoup mangé d'abord... Il y avait une boutique sur la rue Sainte Catherine à Montréal puis un petit kiosque dans Paddington Station à Londres qui en vendaient des... INQUALIFIABLES!

Et puis j'en ai fait, après avoir cherché longtemps une recette sans sucre brun qui à l'époque n'était pas vendu ici, testés à toutes les sauces, ils sont délicieux (aux chocolate chip bien sûr mais aussi chocolat amandes, chocolat cacahuètes, chocolat blanc fraises séchées) et puis le sucre brun est arrivé alors j'ai testé ceux de Chataîgne...

Dernière découverte en la matière: le COOKIE CAKE chez Khala! Un vrai coup de coeur... Je me suis donc précipitée pour le tester!

 

Pour un moule d'environ 20cm de diamètre, j'ai mis

120g de beurre mou

1 oeuf

1càs de sucre vanillé

100g de sucre brun

130g de farine

1 pincée de sel

1,5càc de levure chimique

60g de chocolat noir

60g de chocolat au lait

 

Battre le beurre avec l'oeuf et le sucre vanillé.

Incorporer le sucre, le sel, la levure puis la farine en continuant de mélanger.

Avec un grand couteau, concasser le chocolat grossièrement.

L'ajouter à la pâte à cookie et bien mélanger.

Etaler dans le moule et cuire environ 20 minutes au four préchauffé à 180°C.

Le gâteau est alors doré mais reste mou au centre.

Laisser encore 10 minutes dans le four éteint, porte entr'ouverte.

Sortir et laisser refroidir avant de démouler.

 

Diapositive1-copie-9

 


C'est tellement bon, ce truc!!!

 

Diapositive2-copie-9

 


Le mien a un peu trop cuit mais ce n'était pas du tout gênant...

 

Diapositive3-copie-8

 


Très contente de ma nouvelle découverte!

 

Diapositive4-copie-6

 


Je l'imagine bien accompagné d'une boule de glace à la vanille mais pour cette fois il a disparu trop vite...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 11:30

Pour l'anniversaire de Baddi, j'ai failli ne pas faire de gâteau because grand chantier chateauesque (dont je te reparlerai bientôt) pour Nounou...

Et puis je me suis quand même sentie coupable: moi qui passe mon temps libre à leur cuisiner de bons (j'espère) petits plats, de délicates (bof) douceurs etc, comment allais-je expliquer à mon homme que ben... 'pour ton anniversaire, pas le temps de te faire un gâteau, je dois passer la journée à faire celui de Nounou pour l'école'!

Quelques séances de cogitages plus tard, j'ai trouvé la solution! THE CHEESECAKE!!! Tout le monde adore, il se prépare la veille, rien de mieux pour mon  planning compliqué...

Le cheesecake de Baddi est automnal. Tout en partant de ma recette désormais classique, j'ai fait un cheesecake aux noix et caramel de pommes.

 

Diapositive3-copie-7 

 


Je m'explique: pour la base, j'ai utilisé des biscuits Petit Déj aux céréales de LBM et des noix fraîches de Misscook (100g environ, grossièrement concassées), l'appareil est à la vanille (2càs de sucre vanillé) et j'ai fait une sauce au caramel dans laquelle j'ai ajouté des pommes coupées en petits dés que j'ai laissées bouillir une dizaine de minutes pour les ramollir.

 

Diapositive1-copie-8

 


Une combinaison parfaite...

 

Diapositive4-copie-4

 

 

Au moins les... printemps de Baddi sont passés dans la douceur ;)

 

Diapositive2-copie-8

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 07:00

Ca y est, on y est!!!

Dimanche 26 septembre, 7h, c'est parti pour la ronde gourmande géante du jeu interblogs #9 organisé par Sorcilili sur le forum Plaisirs Gourmands!

Pour cette édition, on s'est régalés grâce à Nounoutte et c'est Céline qui (j'espère) a trouvé son bonheur dans mon cahier de recettes...

 

Il y a des blogs dans lesquels je me noie tellement il y a des recettes qui me plaisent. C'est une question de goûts... Il y a d'autres blogs qui, même s'ils me plaisent, m'inspirent moins... C'est une question de goût aussi.

J'avoue que chez Nounoutte, ben je ne savais plus où donner de la tête!

Tiens, tu veux voir ma liste de recettes choisies?

Chili con carne, risotto au parmesan, pommes de terre surprise au chèvre frais, couques suisses, pizza blanche, arancini, poulet au sésame sur rostis de pommes de terre, brioche, crème brûlée à la vanille... Et avec ça, tu ne t'es farci que la liste réduite!

Pour le moment, j'ai jeté mon dévolu sur les couques suisses ou escargots au chocolat. Mais on n'est que mercredi... Alors si je m'organise bien, peut-être que je vais pouvoir en tester une autre...

Entre temps, je suis vraiment très très contente d'avoir testé cette recette. C'est un véritable délice!!

J'ai fait la pâte comme Nounoutte. Pour la crème pâtissière par contre, je l'ai faite maison en m'inspirant de la recette du chinois de chocolatatout (mais c'est que tu vas presque devenir mon blog référence Nadine!!!)

J'ai fait bouillir 200ml de lait avec 1càs de sucre vanillé. J'ai fouetté 2 jaunes d'oeufs avec 35g de sucre en poudre. J'ai ensuite incorporé la farine petit à petit puis le lait en mince filet.

Voilà, retour de tout le mélange dans la casserole et hop, sur feu moyen en remuant constamment jusqu'à ébullition. J'ai alors laissé la crème pâtissière refroidir dans un bol couverte au contact avec du film alimentaire pour éviter la formation d'une pellicule.

Et pour le montage, c'est tout pareil comme l'explique très bien Nounoutte.

J'ai obtenu 9 escargots d'environ 2 cm d'épaisseur. Laissés à gonfler 1 heure et cuits 20 minutes à 180°C, ils étaient parfaits!!!

 

Diapositive1-copie-7 

 


Un pure délice... Et pourtant j'étais sceptique parce que je n'aime pas la crème pâtissière mais là... ouh là là, je suis faaaaaaaaaaaaaaaan!

 

Diapositive2-copie-6

 


Et puis la pâte est tellement bonne que je l'ai réutilisée version briochettes fourrées d'un carré de chocolat noir aux amandes ou natures saupoudrées de sucre en poudre.

 

Diapositive3-copie-4

 


Un régal!

Je me demande même si je ne vais pas l'adapter en version salée pour faire des mini sandwichs...

 

Ben voilà, je n'ai pas pu résister et j'ai récidivé... J'ai repioché dans ma liste réduite de recettes de Nounoutte à faire et je me suis lancée dans le poulet au sésame sur rosti de pommes de terre!

 

Diapositive1

 

 

Très bon, plutôt simple à faire, les filles ont aimé et moi aussi (Baddi est à Paris, tant pis pour lui...) On a fait trempette dans une sauce crème fraîche-ketchup-aneth pour les filles et thaï piquante aigre douce pour moi...

 

Diapositive2

 

Il me restait quelques morceaux de poulet au sésame le lendemain que j'ai réchauffés dans un genre de sauce yakitori: j'ai mélangé de la sauce soja, du miel et de l'ail, mis le tout à caraméliser à peine dans la poêle puis 'jeté' les morceaux de poulet au sésame dedans à peine quelques minutes! Dégustés avec du riz basmati cuit à la vapeur, mmmm, un délice!


Trève de bavardage! On va voir chez Céline ce qu'elle a bien pu piquer sur mon blog?



Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 06:00

L'année dernière, avant le début de Ramadan, j'avais décidé de me mettre enfin aux douceurs tunisiennes! Oui, ENFIN, parce que je n'en avais jamais fait!

La vie en a décidé autrement et j'ai donc repris la même résolution cette année...

J'avoue quand même qu'avec la chaleur qu'il a fait, je n'ai pas vraiment été prolifique mais j'ai quand même fait ma première zreïga et ma première balouza, c'est déjà ça!

 

Diapositive1-copie-10   Diapositive2-copie-10

 

Et puis pour l'Aid, MERCI WAS-MERCI TITI, je me suis lancée dans deux petites douceurs toutes simples mais tellement bonnes! J'ai nommé les kaaks fozdok (bracelets 100% pistaches) et les ghraïbet homs (à base de farine de pois chiches).

 

Les deux sont très faciles à faire, ils prennent un peu de temps mais c'est probablement aussi dû au stress de la première fois...

 

Commençons par les GHRAÏBET HOMS...

Pour une quarantaine de pièces, il te faudra

250g de farine de pois chiches

80g de farine

100g de sucre glace

150g de beurre

1càs d'huile

 

Faire fondre le beurre dans une casserole jusqu'à obtention d'une couleur noisette. Ecumer le petit lait (mousse blanche à la surface). Filtrer à travers un tamis et laisser refroidir.

Dans un grand bol, mélanger la farine de pois chiches, la farine blanche et le sucre glace. Mettre le tout dans le bol du robot.

Incorporer le beurre et mixer jusqu'à ce que le mélange se ramasse et devienne soyeux. Ajouter alors 1càs d'huile et laisser travailler au robot pendant quelques minutes.

Rouler la pâte, qui est maléable mais compact, en boudins de 1,5-2cm de diamètre et couper en biais des gâteaux de 5,5cm (en s'aidant d'un petit carton coupé à la bonne taille).

 

Diapositive4-copie-2

 


Poser les ghraïbas sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et laisser reposer 30 minutes (au frais a dit Titi mais j'avais zappé et les miens ont donc reposé dans la chaleur de l'heure de la sieste!!)

Faire 3 incisions au couteau pour décorer les gâteaux.

Cuire au four préchauffé à 130°C pendant 15-20 minutes. Surveiller la cuisson pour que les ghraïbas ne brûlent pas. Pour les miennes, 20 minutes étaient amplement suffisantes.

Sortir du four et laisser refroidir avant de les décoller et de les réserver dans une boîte métallique.

 

Diapositive5-copie-1

 


 

Maintenant les KAAKS FOZDOK...

Pour une quarantaine de pièces, il te faudra

3 mesures de pistaches moulues (300g de pistaches non salées)

1 mesure de sucre en poudre

1 blanc d'oeuf

2càc d'eau de rose

Pour la finition: du sirop de sucre (2 mesures de sucre, 1 mesure d'eau, quelques gouttes de citron, 2càs d'eau de rose), des pistaches moulues grossièrement (100-150g).

 

J'ai fait cette recette avec 300g de pistaches non salées que j'ai mixées finement. Avec la poudre, j'ai obtenu un bol et demi. J'ai donc ajouté 1/2 bol de sucre et j'ai mis le tout dans un grand bol.

J'ai ajouté 2càc d'eau de rose et le blanc d'oeuf petit à petit en travaillant la pâte au fur et à mesure. Elle doit se ramasser et devenir compacte tout en restant assez collante. Tester la qualité de la pâte en formant un boudin. Si en le roulant en bracelet, la pâte se casse, ajouter du blanc d'oeuf ou de l'eau de rose jusqu'à ce qu'elle ne casse plus.

Rouler la pâte en boudins de 1,5cm d'épaisseur environ. Les couper à une taille de 10cm en s'aidant d'un carton coupé à la bonne taille.

Rouler chaque boudin sur lui-même pour former un bracelet. Bien souder et poser sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

 

Diapositive2-copie-3

 


Chauffer le four à 180°C, éteindre puis enfourner les kaaks. Cuire une dizaine de minutes. Il ne faut pas que les kaaks commencent à blanchir.

Les sortir du four et laisser refroidir.

Moudre 100-150g de pistaches.

Entre temps, préparer le sirop en mélangeant dans une casserole 2 verres de sucre, 1 verre d'eau et quelques gouttes (2-3) de citron. Laisser bouillir jusqu'à ce que le sirop commence à former un filet entre le pouce et l'index.

Parfumer à l'eau de rose et plonger les kaaks dans le sirop 1-2 minutes, le temps de les retourner.

Les sortir du sirop et les enrober de pistaches moulues pendant qu'ils sont encore chauds (on peut aussi les enrober de sucre en poudre mais c'est plus joli avec les pistaches).

Poser sur un plateau et laisser refroidir avant de les réserver dans une boîte métallique.

 

Diapositive3-copie-3

 


Ces gâteaux sont généralement servis aux visiteurs le jour de l'Aid El fitr.

 

Diapositive6-copie-1

 


Pour moi, la dégustation commence avec le café au lait le matin, mmmmm, et se poursuit toute la journée ;)

 

Diapositive7

 


Pour une plus large sélection de pâtisseries tunisiennes, va voir chez Titi...

 

Mes douceurs de l'Aid vont également participer au concours de Marjorie.

 

55472203 p

 

Pour les modalités, clic sur la photo.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 16:45

L'association citron-graines de pavot est un classique. Je n'aime pas obligatoirement les classiques, mais celui-ci, je l'adore!!

Avec les fraises séchées, j'avais acheté des graines de pavot à Lyon. Bien sûr, pour ma première utilisation, j'ai cédé au classique... avec bonheur!

En fait, avant nos petites vacances à Djerba et pour ne pas avoir à trop cuisiner sur place, on s'est partagé les tâches. Des cakes pour les petits-déjeuners m'ont été dévolus.

Je me suis donc lancée dans une variation sur le même thème: le cake au yaourt.

Une version tout chocolat (avec 200g de chocolat noir), une version pomme-vanille (2 pommes en dés et 1 sachet de vanille chimique) et bien sûr une version citron-pavot. Les 3 étaient délicieuses, mais ma préférence va au cake citron-pavot...

 

Pour 1 cake, il te faudra

1 pot de yaourt (qui sert pour les autres dosages)

1 pot de sucre

2,5 pots de farine

0,5 pot d'huile

2 oeufs

1 sachet levure

2 citrons

2càs de graines de pavot



Mélanger dans l'ordre le yaourt, le sucre, la farine, la levure, l'huile et les oeufs.


Ajouter le zeste des 2 citrons et le jus d'un seul citron ainsi que les graines de pavot.


Bien mélanger et verser l'appareil dans un moule à cake beurré.

Cuire au four préchauffé à 180°C 25-30 minutes en surveillant la cuisson avec un couteau.


Sortir du four et laisser refroidir.

Déguster avec le café au lait du matin ou au gouter...

 

Diapositive1-copie-2

 


 

C'est délicieux.

 

Diapositive3-copie-2

 


Le cake est juste un peu friable au début, je ne comprends pas pourquoi...

 

Diapositive4-copie-1

 


Je l'ai refait depuis, toujours avec autant de plaisir.

 

Et le mieux, c'est qu'il plaît à tous, petits et grands!

 

Aller, avant de partir, juste te dire que pour cette édition#9 du jeu interblogs organisé par Sorcilili sur le forum Plaisirs Gourmands, je vais me servir dans la cuisine de Nounoutte et c'est Céline qui (j'espère) va trouver son bonheur dans mon cahier de recettes...

Rendez-vous dimanche 26 septembre, 7h, pour une ronde gourmande géante!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0

C'est Moi,

  • : YOPALACUISINE
  • : En direct de ma cuisine! Du sucré, du salé, du classique, du moins classique, du tunisien, du venu d'ailleurs... Tout dépend de mes humeurs, tout dépend de nos envies... L'essentiel c'est de se régaler! Bonne ballade dans ma cuisine!
  • Contact

Tu as testé une de mes recettes?

Envoies-moi une photo à yopalacuisine@gmail.com

pour une mise à l'honneur sur mon blog!

Mes fourneaux en live, c'est par ...

Ma newsletter, c'est dans la colonne à droite!

Je Cherche, Je Cherche...