Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 13:00

La vie est faite de super rencontres, de magnifiques hasards...

C'est la semaine des rencontres à yopalacuisine (j'espère que je vais arriver à tenir ma promesse!)...

Je commence aujourd'hui par une belle histoire...

Je la dois aux fliflettes, à leur école de l'an dernier, à l'organisme des parents dont je faisais partie, au vino chez Rémi et à notre souper de fin d'année...

On avait parlé de recette tunisienne...

J'ai pensé couscous..

Mais pas traditionnel...

Alors ce sera couscous au vert fenouil!

Et ça été ... gros succés!

Tellement que quelques mois plus tard, me voilà en train de discuter avec Annie-Claire de couscous, de comfort food, de grand-mère, de souvenirs, de réunions familiales et encore de couscous :)

Je me suis donc retrouvée un lundi après-midi, dans un café-restaurant du petit-Maghreb, à parler de 'comfort food' à la tunisienne avec Nicolas Ouellet pour l'émission 'Quelle histoire' consacrée aux Rôtisseries Saint Hubert!

 

radiocan.jpg

 


Merci Annie-Claire et toute l'équipe pour cette expérience drôlement sympathique!

 

radiocanada.jpg

 


C'est quand vous voulez qu'on recommence!

Le lien pour visionner les 30s de gloire du couscous au vert fenouil (minutes 17:40 à 19:20): http://www.tou.tv/quelle-histoire/S2013E11

Pour la recette, c'est par là: http://yopalacuisine.over-blog.com/article-couscous-au-vert-dernier-ne-de-ma-couscous-mania-113564287.html

Si tu veux varier les plaisirs, une petite récap' de mes différents couscous par là: http://yopalacuisine.over-blog.com/article-mon-couscous-viande-de-boeuf-et-legumes-tout-simple-tout-trop-bo-112284641.html

 

Je te retrouve mercredi pour une nouvelle rencontre des hasards de la vie...

Repost 0
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 06:00

En retard, c'est peu de le dire...

Ma assida de noisettes, je l'ai planifiée pourtant, j'ai acheté du beurre de noisettes à temps, peut-être même un peu à l'avance... Mais le temps... Ca c'est terriblement difficile à planifier!

Alors pour le Mouled, j'ai fais l'assida de riz, que nous aimons tous tant, pour ne pas déroger à la tradition...

Et mon beurre de noisettes à attendu son tour, attendu que son heure arrive...

Après maints reports du genre "pas envie", "pas le temps", "mince un imprévu", et surtout "pas de beurre", "pas de farine", "pas de lait"... J'Y SUIS ARRIVEE!

Pour me motiver, j'ai même invité des amis chers à partager avec nous cette délicieuse crème traditionnelle, destinée à fêter notre Noël et si remplie de doux souvenirs... Désormais révolus...

 

Pour 10-12 personnes, il faut

Pour la crème à la noisette,

5OOg de beurre de noisettes (ou de noisettes torréfiées, pelées et moulues en pâte)

200g de sucre en poudre

170g de farine

1l de lait

Pour la crème blanche,

500ml de lait

70g de sucre

2càs de Maïzena

2 jaunes d'oeufs

2càs d'eau de rose

 

Dans une grande marmite, mélanger le lait froid, la pâte ou le beurre de noisettes et la farine avec un fouet.

Cuire sur feu moyen en mélangeant constamment.

Losque la crème commence à épaissir, ajouter le sucre et continuer de mélanger sur le feu jusqu'à atteindre une belle consistance de crème onctueuse (sans oublier qu'en refroidissant, la crème épaissit encore).

Si des grumeaux se forment, ce qui est mon cas à tous les coups, utiliser la super-magique-technique de Titi: LE PIED MIXEUR: tout en laissant l'assida sur le feu (au besoin baisser le feu si la crème a atteint la bonne consistance), la passer au mixeur plongeant pour défaire les grumeaux...

Verser l'assida de noisettes dans des bols individuels ou de grands bols et laisser refroidir à température ambiante.

La crème de noisettes peut-être préparée la veille. Dans ce cas, filmer et réserver au frais jusqu'à la préparation de la crème blanche.

Préparer la crème blanche en délayant la maïzena dans le lait froid.

Ajouter le sucre et les jaunes d'oeufs, fouetter.

Transvaser dans une casserole et cuire sur feu doux en remuant sans arrêt.

Dès qu'apparaît le premier bouillon, aromatiser avec l'eau de rose et retirer du feu quand une consistance crémeuse est atteinte, sinon continuer à cuire jusqu'à arriver à la consistance désirée. Verser cette crème sur l'assida refroidie.

Laisser refroidir à température ambiante.

Décorer de pistaches hâchées grossièrement avant de déguster...

 

IMGP0200.JPG

 



Un étage au savoureux goût de noisette, un étage à l'eau de rose, une cuillère qui plonge...


 

IMGP0204.JPG

 

 

Un pur bonheur!

 

IMGP0205.JPG

 



Je suis plutôt fière de mon coup d'essai :)

Tout le monde a adoré!

 

Et pour la classique au zgouzgou, c'est par !

Sans oublier la magnifique à la farine de riz!




Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 07:32

Les makrouna/pâtes qu'on appelle arbi/arabes chez moi (et je doute que ce soit universel vu l'hérésie de notre langage), ce sont des pâtes à la sauce bien rouge avec viande, pommes de terre et pois chiches. Bien évidemment, elles arborent aussi les épices typiquement 'arbi' qui vont avec, entre autre le tabel.

Ce n'est pas ma façon préférée de cuisiner les pâtes justement parce que je trouve que les épices 'arbi' ne leur vont pas...

Ceci n'engageant que moi et la cuisine tunisienne fortement hérétique de ma mère :)

En accompagnant Nounou à l'école l'autre jour, je lui ai demandé ce qu'elle aimerait manger à midi et, bien sûr, elle me répond 'makrouna' (je suis injuste parce que Nounou demande aussi très souvent une grosse salade avec plein de choses dedans)... Je ne sais pas pourquoi, j'ai tout de suite pensé à leur faire des makrouna arbi, persuadée qu'elles aimeraient beaucoup!

 

Pour 3-4 personnes, j'ai mis

150g de viande de boeuf pour ragoût

1 belle poignée de pois chiches trempés (je les trempe à l'avance puis les conserve au congélateur)

2 pommes de terre moyennes

1 boîte de tomates pelées (500g)

6 gousses d'ail

3 feuilles de laurier (cueilli frais et conservé au congélateur)

sel

2càs d'huile

100g de pâtes par personne (avec cérémonie d'entente et de choix de sorte par fliflettes obligatoire)

 

Cuire les pois chiches dans de l'eau additionnée d'1/2càc de bicarbonate, jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

Rincer et réserver.

Peler et écraser les gousses d'ail.

Couper la viande en petits dés.

Mixer les tomates pelées sans le coulis.

Mettre l'huile à chauffer dans une marmite.

Y faire revenir l'ail écrasé (en garder 1/3 à ajouter à la fin de la cuisson pour raviver le goût) 1 minute sans le laisser brûler.

Ajouter environ 500ml d'eau, les tomates mixées, les feuilles de laurier, le sel et les pommes de terre.

Porter à ébullition et ajouter enfin les dés de viande (elle est plus tendre et cuit plus vite ajoutée à ce moment là).

Laisser mijoter jusqu'à ce que la viande soit bien tendre. Ajouter alors les pois chiches et cuire jusqu'à ce que la sauce devienne onctueuse. Ajouter alors le reste d'ail.

Cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillant salée.

Lorsqu'elles sont à peine al dente (elles vont cuire encore un peu avec la sauce), les égoutter et les verser dans la sauce sur feu doux. Bien mélanger.

Servir bien chaud avec 1/2 pomme de terre pour chacun.

 

Diapositive2-copie-6.JPG

 


Les fliflettes se sont régalées!

 

Diapositive3-copie-3.JPG

 


Comme quoi, un petit plat tout simple est souvent un vrai plaisir...

 

Diapositive1-copie-6.JPG

 


Bien évidemment, comme tout plat 'arbi', la version piquante est fortement recommandée... Pour les palais non réfractaires ;-)

 

 

Souvenir, souvenir... Un autre petit truc que les fliflettes adorent... Boulettes  de poulet curry coco...

 

Diapositive3-copie-4

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 08:38

J'aime le riz!

J'adore le riz!

Le risotto, oui, mais surtout le riz cuit à la vapeur, généralement du basmati et accompagné d'un curry, de poulet à la moutarde, de boulettes au cumin...

Il y a un riz que Mimi nous faisait petits, que j'aimais beaucoup, mais que je n'ai jamais fait moi-même... Et pourtant, il a tout pour plaire aux fliflettes!

J'ai nommé le rouz jerbi ou riz djerbien! Tout un programme n'est-ce pas?

Je sais, ça fait cliché, mais en plus j'adore Djerba!

 

Pour 4-5 personnes (petits et grands appétits ;-), j'ai mis

400g de riz (long grain normal, appelé Thai ici)

100g de viande (ou plus pour les vrais carnivores)

100g de petits pois en boite

1 botte de blettes (je n'avais plus qu'1/3 de botte ce jour là)

4 oignons verts

1,5càc de concentré de tomate

2càc de menthe séchée

1càc de tabel

sel

poivre

2càs d'huile

 

Couper la viande en petits dés.

Peler et hacher les oignons.

Laver et couper les feuilles de blettes assez finement.

Mettre le riz dans un grand bol. Ajouter les 2 càs d'huile et bien mélanger pour que les grains soient bien enrobés.

Ajouter les oignons hachés, la viande, les petits pois, les blettes, le concentré de tomates, la menthe, et le tabel. Saler et poivrer au goût.

Bien mélanger le tout.

Mettre de l'eau dans la marmite du couscoussier (une bonne quantité, la cuisson est longue). Couvrir du 'tamis' ou couscoussière et mettre sur feu moyen fort.

Lorsque l'eau bout, mettre le riz dans la couscoussière en laissant une 'cheminée' au centre (avec la cuillère, former un trou dans le riz, au milieu, généralement ça tient tout seul, sinon t insérer un tube en papier aluminium) couvrir et laisser cuire environ 45 minutes.

Vérifier la cuisson du riz. Généralement, à cette étape, il est encore croquant.

Mouiller le riz avec 1-2 louches d'eau bouillante, mélanger, refaire la cheminée, couvrir à nouveau et laisser cuire.

Recommencer cette étape toutes les 15 minutes jusqu'à ce que le riz soit cuit au gout (ça peut prendre encore 1 heure!).

Déguster bien chaud, à peine descendu de sa couscoussière!

Un délice!

 

Diapositive2-copie-1

 


Tout le monde a adoré...

Un petit regret, je n'ai pas mis assez de légumes...

La prochaine fois, bientôt certainement, carottes, tomates, poivrons en dés et une botte de blettes entière se joindront à la fête dans mon couscoussier!

 

Diapositive1-copie-1

 


Merci Annie, titi et Wiss pour le coaching!

Désolée Leila si mon riz est palot, mais chacun peut y ajouter harissa et concentré de tomate à son gout ;-)

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:48

La cuisine tunisienne traditionnelle... Euh à ma sauce... Est très peu présente à ma table. Ce sont des plats que je ne maîtrise pas bien et qui manquent toujours d'un petit quelque chose qui fait qu'ils ne ressemblent pas à ceux de quand-c'était-Mimi-qui-les-cuisinait.

D'abord et avant tout, je crois que ça manque de gras... Je suis incapable de mettre des quantités d'huile qui font glou glou :) Chez moi c'est 1-2càs max! D'ailleurs le pauvre Baddi se verse toujours une rasade d'huile d'olive sur mes assiettes tunisiennes-à-la-Yo!

Le Mermez est un plat simple et plein de goût que généralement tout le monde aime... Le 'tout le monde' visant essentiellement les fliflettes :) De la viande, des pois chiches, des légumes à peine cuits et une sauce tomate pour faire trempette...

 

Pour 4 personnes, il te faut

4 morceaux de viande de boeuf pour râgout (je suis nulle en viande, j'utilise donc soit de la noix soit ce qu'on appelle ici 'tranche' et qui vient dieu seul sait de quelle partie de la bête)

3 oignons moyens

2 belles poignées de pois chiches trempés (je trempe et je conserve égoutté au congélateur, à la sortie, je les plonge 30 minutes dans de l'eau avec de la levure)

6-8 tomates fraîches ou 1 boîte de 500g de tomates pelées ou 2 belles càs de tomates concentrée

2 tomates, 2 poivrons (ou piments), 2 petits oignons

2càs d'huile

1càs de tabel (le bon tabel de titi, mmmm)

sel et poivre au goût

 

Peler et hâcher les oignons finement.

Mettre 2càs d'huile à chauffer dans une marmite et y faire revenir les oignons quelques minutes sans qu'ils ne colorent.

Ajouter environ 500-700ml d'eau, les morceaux de viande rincés et les pois chiches égouttés.

Peler et mixer les tomates fraîches (ou les tomates pelées ou le concentré de tomate) et les ajouter dans la marmite.

Assaisonner avec le tabel, saler et poivrer au goût.

Laisser mijoter couvert sur feu moyen jusqu'à ce que la viande et les pois chiches soient bien cuits.

Ajouter alors de l'eau, si nécessaire, et les tomates, poivrons et oignons.

Laisser à nouveau mijoter jusqu'à ce que les légumes cuisent et que la sauce ne soit plus trop liquide.

Chacun se servira de viande, sauce, pois chiches et légumes selon les goûts.

 

Diapositive2

 


Déguster bien chaud avec un bon pain... Pour nous ce jour là c'était pain complet aux graines!

 

Diapositive1

 


Puristes, ne hurlez pas... CECI EST LA VERSION A-LA-YO!

Ajout d'épices bien piquantes possible et surtout recommandé pour les amoureux de sensations plus fortes :)

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 10:50

A l'anniversaire de Noussa, Nounou était tombée en pâmoison devant des brick danouni au poulet! Elle s'en est ingurgité au moins un dizaine et en rentrant, m'a instamment demandé de lui en faire...

C'est en tombant sur une recette de Ratiba, Bourak laadjine, que j'ai décidé d'essayer. La photo montre des brick qui ressemblent beaucoup à ce que Nounou voulait. J'ai adapté en changeant les proportions semoule-farine.

Et comme en prime, Cocoon veut des spécialités régionales pour le Défi Miam de ce mois d'août, ça tombait parfaitement bien!

Le façonnage manque encore de tour de main et d'expérience mais comme mes brick danouni ont beaucoup plu, je pense que je vais en refaire et donc appliquer le 'truc' que Senda m'a donné!!

 

Pour 30-35 petits brick (et une bonne boule de pâte au congélateur qui attend son tour), il faut

2 mesures de farine (mesure=bol de 250ml)

2 mesures de semoule très fine

1oeuf

1/2 mesure d'huile

sel

eau pour ramasser la pâte (environ 1 mesure si je me souviens bien)

2 petits blancs de poulet

1 bel oignon

2 oeufs

2 belles càs de fromage frais type St Môret (Fraidoux)

20g de gruyère

sel

poivre

bain de friture

 

Pour préparer la pâte, j'ai mélangé tous les ingrédients dans mon petit robot et ajouté de l'eau petit à petit. Lorsque le robot a commencé à souffrir, j'ai sorti la pâte et fini de la travailler à la main. On obtient une pâte assez elastique.

Laisser reposer au frais au moins 30 minutes.

Peler et couper l'oignon finement.

Laver et couper les blancs de poulet en dés.

Dans une poêle anti-adhésive, mettre 1càc d'huile et y faire revenir l'oignon. Lorsqu'il commence à colorer, ajouter les dés de poulet, baisser un peu le feu et laisser cuire quelques minutes.

Cuire les 2 oeufs durs.

Lorsque le poulet est cuit et refroidi, l'émietter dans un bol. Ajouter les oeufs durs écalés et coupés en petits cubes, le fromage frais et le gruyère râpé. Saler, poivrer au goût. Bien mélanger le tout pour avoir une farce homogène.

Etaler la pâte au rouleau à pâtisserie sur 4-5mm. Couper des ronds avec un verre de 8-10cm. Mettre 1càc de farce au centre, refermer la brick et sceller les bords avec les doigts puis avec les dents d'une fourchette.

Poursuivre l'opération jusqu'à épuisement de la farce.

Chauffer un bain d'huile. Frire les brick sur les 2 faces jusqu'à ce que la pâte soit dorée.

Débarasser dans un égouttoir puis sur du sopalin.

Servir immédiatement bien chaud ou réserver et mettre 5 minutes dans un four chaud éteint avant de servir.

 

Diapositive2-copie-6

 


Il m'est resté environ 1/3 de la pâte que j'ai congelée pour une prochaine fois.

Nounou a beaucoup aimé ces bricks (OUF!) et les autres aussi.

 

Diapositive1-copie-6

 


La farce, grâce au fromage frais, reste onctueuse, la pâte est très agréable à manger.

Mes premiers bricks danouni sont une réussite aux dires de tous!

Alors, Cocoon, ça te va comme spécialité culinaire régionale?

 

Diapositive4-copie-2

 


Tiens, en prime, je t'offre l'assida de zgougou, une crème unique en son genre à base de pignons de pin d'Alep préparée pour le Mouled, fête de la naissance du prophète, notre Noël à nous...

 

ZGOU4.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 06:50


Une crème à base de farine de riz que l'on prépare généralement pour le Mouled. Voilà pour aujourd'hui une recette de famille.

Ces petites crèmes sont tellement bonnes et tellement faciles à faire qu'on ne peut y résister...

 Un vrai régal pour petits et grands!


Pour 6 coupes individuelles, il te faudra
125g (1 mesure) de farine de riz
4 mesures de lait
4 mesures d'eau
Sucre au goût (je mets environ une dizaine de càs mais je suis modérément sucrée)
Beurre (environ 50g)
Pistaches moulues

Alors, pour commencer, il faut avoir un verre doseur. Pour celà verser la farine de riz dans un verre ou un bol et marquer la dose.




Mettre la farine de riz dans une casserole. Mesurer 4 doses (de farine de riz) d'eau puis de lait et les verser successivement sur la farine de riz. Ajouter du sucre en poudre (moi j'ai mis 10 càs je crois et c'était juste bon mais il vaut mieux gouter au fur et à mesure). Remuer et mettre à cuire sur feu moyen à fort en remuant constamment.




Lorsque le mélange atteint une consistance de crème onctueuse, sortir du feu. Verser dans des coupes individuelles.




Faire fondre environ 50g (mais on peut préférer avec plus ou moins de beurre) de beurre au micro-ondes. Napper la crème avec le beurre. Puis saupoudrer assez généreusement de pistaches moulues.
Laisser refroidir le tout et déguster!











Si le beurre gèle, on peut réchauffer au micro-ondes avent de manger la crème. Je trouve que c'est bien meilleur!






Un délice de petite crème qui doit son originalité à la texture et au goût subtil de la farine de riz...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 07:00

 

Pour aujourd'hui, je te propose une recette typiquement tunisienne, parfaite pour les amateurs de carottes et d'épices... Une salade savoureuse, parfaite en accompagnement d'un barbecue ou toute seule!



Pour 5-6 personnes, il te faudra
8 carottes
3 gousses d'ail
huile d'olive
jus d'1/2 citron
carvi en poudre
sel


Peler et laver les carottes. Les couper en rondelles épaisses et cuire dans l'eau ou à la vapeur.
Lorsque les carottes sont bien cuites, les réduire en purée dans le robot ou le presse-purée.
Ajouter de l'huile d'olive (pas mal pour que les carottes soient plutôt imprégnées), les gousses d'ail écrasées (plus ou moins selon les goûts), le jus de citron, du carvi en poudre (environ 1càs, mais encore une fois ça dépend des goûts) et saler.

Vérifier l'assaisonnement.

 



 

 

Pour les amateurs de piquant (ce n'est pas mon cas), ajouter de la harissa.
Transvaser dans un plat de service et réserver au frais.



 


Servir bien frais avec du bon pain...

 




Facile, originale et délicieuse! Que demander de plus?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 07:00

En d'autres termes et littéralement, on parle ici de FRITURE... Oui, pas très apétissant à première vue et pas trop de saison quand tu penses à la plage qui te tend les bras. Enfin façon de parler parce que la plage, cette année, elle ne veut pas de toi! Entre le vent frais, les nuages, et la pluie de temps en temps, impossible d'y mettre le pied (ou même l'orteil pour certains).

 


 

 

MAIS, pour moi, c'est LE plat de l'été. Quand les légumes et particulièrement les tomates sont si bonnes, si belles, si rouges... Et pourtant je suis loin d'être une amatrice des fritures mais je ne peux résister à une bonne kalia, nappée d'une sauce aux tomates fraîches bien aillée... Mmmm...
Alors, tu es convaincu? La recette sans plus tarder!



Pour 4-5 personnes, il te faudra (mais ça dépend des goûts, on ne mange pas tous tous les légumes chez moi alors à adapter)


10 tomates
3 poivrons
5 courgettes
250g de potiron
6 pommes de terre
3 gousses d'ail
sel
tabel (4 épices)
huile
1 oeuf par personne

Peler 5 des tomates et les réduire en purée. Chauffer un fond d'huile dans une casserole et y faire revenir les gousses d'ail coupées quelques minutes. Ajouter la purée de tomates, saler et laisser mijoter pour que la sauce épaississe.
Réserver.
Laver tous les légumes. Enlever la peau du potiron, le couper en tranches d'environ 5mm et saler. Couper les tomates en 2, saler et saupoudrer de tabel. Inciser les poivrons et introduire du sel et du tabel. Secouer pour répartir les épices. Couper les courgettes en rondelles de 5mm et saler. Peler les pommes de terre et les couper en rondelles d'environ 5mm.
Chauffer un bain d'huile dans une grande marmite. Lorsque l'huile est bien chaude, frire, dans l'ordre, les courgettes, les tranches de potiron, les poivrons et les tomates en retournant à mi-cuisson jusqu'à ce qu'ils "dorent".



















 

 

 

 


















Débarasser sur du sopalin. Je préfère enlever l'excés d'huile mais certains aiment tremper du pain dans le jus des légumes.

 

 

Frire les pommes de terre dans une friteuse ou dans le bain d'huile jusqu'à ce qu'elles soient dorées.
Préparer 1 oeuf au plat par personne dans 1càs d'huile. On peut aussi frire les oeufs dans le bain d'huile.


Servir bien chaud. Chacun se servira des légumes qu'il préfère ou de tout accompagné d'un oeuf au plat, le tout nappé de sauce tomate ou avec la sauce sur le côté.

 



 

Il est possible également de faire cuire des boulettes de viande dans la sauce tomates du genre des bnedek mais sans menthe.


Si le plat doit être servi plus tard, préparer les pommes de terre et les oeufs à la dernière minute. Réchauffer la sauce et les légumes au micro-ondes ou au four, c'est tellement meilleur bien chaud!


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 07:00

Grande décision aujourd'hui, j'ai décidé de te tutoyer ô mon lecteur, toi que je connais maintenant depuis plus d'un an... Il était temps non???

Alors dit, ça t'intéresse une nouvelle recette de couscous à ma façon? Après le couscous à la viande (de boeuf, celà va sans dire, l'agneau n'ayant jamais franchi la porte de ma cuisine), le couscous aux légumes, le couscous en habit coulant et croustillant, la salade de couscous, voilà donc le couscous aux fruits secs (amandes, pistaches et pignons de pin)!

C'est Nounou qui m'a regardée la semaine dernière en me disant "tiens, ça fait longtemps qu'on n'a pas fait de couscous"! Bien sûr, ça faisait à peine une semaine mais à cet âge là le temps est très flou! J'ai donc voulu innover  en faisant un couscous aux fruits secs à ma manière, inspiré de celui que fait Samira et qui est délicieux!


Pour 4-5 personnes, il vous faudra

400g de couscous

200g de viande de boeuf pour râgout (ou autre)

3 petits oignons

50g d'amandes mondées

50g de pignons de pin

50g de pistaches non grillées

1 pincée de safran (rapporté d'Iran pour moi)

sel

poivre

4càs d'huile

40g de beurre


Couper la viande en tout petits cubes.

Peler et mixer les oignons.

Mettre 2càs d'huile et 20g de beurre à chauffer dans le makfoul ou la marmite.Lorsque le beurre a fondu, ajouter les oignons et la viande et les faire revenir quelques minutes. Mouiller avec environ 400ml d'eau (plus ou moins selon la qualité de la viande) et assaisonner avec le safran, le sel et le poivre au goût. Poser le keskes (passoire) sur la marmite, couvrir et laisser mijoter sur feu moyen.

Entre temps, mélanger la semoule et 2càs d'huile en enrobant bien les grains. Mouiller légèrement avec 2-3 càs d'eau chaude. Bien égréner et cuire 20 minutes au dessus de la sauce qui bout sans couvrir. Verser la semoule dans un grand bol, bien séparer les grains de couscous et les mouiller à nouveau avec 2-3càs d'eau chaude. Remettre la semoule à cuire 20 minutes.

A la fin, de la cuisson de la semoule, la verser dans un grand bol, ajouter les 20g de beurre restant et mélanger en séparant bien les grains. Réserver.

Lorsque la viande est bien tendre, ajouter les fruits secs dans la sauce et cuire jusqu'à obtenir une sauce onctueuse mais assez liquide pour en arroser la semoule.

Imbiber la semoule avec 6-8 louches de sauce, couvrir et laisser reposer 10 minutes. Mélanger et ajouter de la sauce au besoin ou au goût. On peut également ajouter de la sauce chacun dans son assiette ce qui garde les grains de semoule al dente...

Servir la semoule accompagnée de fruits secs et de morceaux de viande, le tout bien chaud!

 

Diapositive1-copie-16


Alors, qu'est ce que tu penses de cette nouvelle recette de couscous?


Diapositive3-copie-14


Les filles ont beaucoup aimé... Moi je me suis littéralement régalée!

 

Diapositive2-copie-16


Encore une version du couscous d'adoptée à la maison!


Et si tu n'en as pas encore assez, cours voir la magnifique récap de Kouky!! Il y en a vraiment pour tous les goûts...

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0

C'est Moi,

  • : YOPALACUISINE
  • YOPALACUISINE
  • : En direct de ma cuisine! Du sucré, du salé, du classique, du moins classique, du tunisien, du venu d'ailleurs... Tout dépend de mes humeurs, tout dépend de nos envies... L'essentiel c'est de se régaler! Bonne ballade dans ma cuisine!
  • Contact

Tu as testé une de mes recettes?

Envoies-moi une photo à yopalacuisine@gmail.com

pour une mise à l'honneur sur mon blog!

Mes fourneaux en live, c'est par ...

Ma newsletter, c'est dans la colonne à droite!

Je Cherche, Je Cherche...