Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 16:00

Wow, en ouvrant overblog ce matin une petite fenêtre me dit que ça fait plus de 45 jours que je ne suis pas passée par ici...

Pas par ici le blog parce que c'est mon cahier de recettes alors j'y suis bien souvent, je suis même très probablement ma plus asside visiteuse! Mais par ici 'écrire, publier, répondre aux commentaires'... Faire vivre le blog quoi!

On va dire qu'il était en hibernation...

On va dire que l'innovation est compliquée dans ma cuisine depuis quelques temps...

On va dire que le temps et les conditions pour prendre de jolies photos (la preuve plus bas...) me manquent cruellement...

On peut aussi dire que l'envie d'écrire manque... puis revient... et re-manque... à sa guise...

Le tout mis ensemble donne une fenêtre over-bloguesque disant 'ça fait trop longtemps que tu abanonnes ton blog alors on y a mis plus de pub'!


Ce post, il aurait dû être publié en décembre...

Mieux vaut tard que jamais...

Mais si j'avais trouvé les mots, il aurait été publié en septembre 2012... Quand Mama Ada est partie...

Plus d'un an après, je ne trouve toujours pas les mots...

Alors quand avec Delverde on s'est dit qu'on pourrait refaire une recette ensemble pour les Mercredi Delverde dans le journal Métro, je me suis dit... les voilà mes mots!

 

1472894_502406423191103_1284347865_n.png

 


Toujours à la course, ma photo était moche mais tant pis, j'ai immortalisé la pasta della nonna, la pasta de mon enfance, les odeurs qui me font tout de suite revenir tellement à ces temps là, ces temps d'innocence, d'insouciance où on se baignait à la marsa, où on se douchait dans le jardin, où on faisait des siestes interminables, où... souvenirs, souvenirs!

Un temps révolu mais qui fait partie de moi autant que l'un de mes organes je crois :)

La recette est d'une simplicité renversante, un plat qui se décline aux tomates fraîches en été, aux tomates pelées en boîte en hiver, à l'huile d'olives ou au beurre à l'envie...

LE plat qui quand je demande aux fliflettes:'qu'est ce que vous voulez manger' fuse de leurs bouches : La makrouna de Mama Ada!

Un plat qui a un nom!

 

IMGP4001.JPG

 

 

 

Pour 4 personnes

400g de bucatini Delverde

6 tomates italiennes
20-30ml d’huile d'olive
3-4 gousses d'ail
sel au goût

Laver les tomates et les plonger dans une eau frémissante une dizaine de minutes.
Les égoutter et les peler.
Mettre les tomates pelées dans un saladier et les couper grossièrement en entrecroisant 2 couteaux.
Ajouter l'huile d'olive.

Saler.

Ajouter les gousses d'ail écrasées et mélanger.
Cuire les bucatini al dente dans une grande quantité d'eau bouillante salée.

Quand elles sont prêtes, les égoutter.

Remettre les bucatini dans le chaudron sur feu fort, ajouter la sauce et mélanger rapidement. 

 

autre-chose.jpg

 

... Il neigeait ce jour là dans ma photo!

Servir chaud parsemé de parmiggiano, de persil ou de graines de tournesol au goût.

Moi, je les préfère nature… Comme quand on s’en régalait dans mon enfance en rentrant de la plage, chez Mama Ada…


Les choses les plus simples sont souvent les meilleures…

Repost 0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 08:00

On continue aujourd'hui avec un nouveau hasard de la vie...

Pendant les vacances du mois d'août, il y a eu le festival de la semaine italienne à Montréal et entre autres activités, des ateliers pasta sommelier ont été organisés dans des restos de la Petite Italie (j'en avais parlé ici). A la fin de l'atelier auquel j'avais assisté, j'ai un peu papoté avec les organisatrices et mentionné mon pauvre blog en hibernation et puis je suis rentrée continuer à profiter de l'été avec les fliflettes!

Et voilà que quelques semaines plus tard, Delverde me contacte pour me proposer de concocter une assiette de pâtes simples et savoureuses... Qui serait publiée dans le journal Métro.

Je n'ai pas hésité une seconde pour dire oui!

C'est officiellement l'automne mais c'est encore un peu l'été...

Il fait beau et encore très bon mais en même temps les arbres se parent de mille couleurs...

C'est l'été indien!

J'avais beau cogiter mon plat de pâtes, j'en revenais toujours à la même chose: des légumes grillés!

J'ai donc pris ceux qui me tentaient, ceux qui m'ont fait de l'oeil, ceux qui allaient mettre de la couleur et du goût dans mon plat...
Les courges ont peut-être pris possession des étals au marché mais les tomates et les courgettes sont encore bien belles.

 

Pour 4 personnes, il faut

400g de tagliatelle agli spinaci Delverde

1 noisette de beurre

1 gousse d'ail

3 courgettes jaunes

1 botte d'asperges

3 tomates des champs

1 poivron rouge

1 poivron jaune

150g de champignons enoki (parce que je les trouve trop mignons :)

6càs de vinaigre balsamique

15càs d'huile d'olives

2càs de sirop d'érable

graines de citrouille

sel

poivre

 

Couper les courgettes en rondelles et les poivrons épépinés et les tomates en grosse julienne.

Couper les asperges à une 10aine de centimètres des pointes.

Couper toute la partie terreuse des champignons enoki.

Mélanger l'huile d'olive, le vinaigre balsamique et le sirop d'érable dans un grand bol. Saler et poivrer au goût.

Mettre tous les légumes à mariner puis les transférer sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.

Enfourner 10 minutes à 450°F (230°C) puis passer sous le grill quelques minutes pour colorer les légumes.

Cuire les tagliatelle al dente dans de l'eau bouillante salée selon les indications du fabricant.

Egoutter les pâtes et mélanger avec la noisette de beurre et la gousse d'ail écrasée.

Dresser les tagliatelle dans une assiette, poser les légumes grillés dessus et parsemer de graines de citrouille.

 

IMGP3145.JPG

 


Un plat joli, coloré, simple et qui a fait l'unanimité ici...

 

IMGP3141.JPG

 


Des pâtes comme je les aime!

 

Un petit aperçu de la publication prévue aujourd'hui dans le journal Métro... aux 342 500 lecteurs (oui bon ils ne vont pas TOUS regarder ma recette mais qui sait:) ?

 

yosser.jpg

 

 

Merci à Sonia et Delverde pour cette nouvelle expérience sur yopalacuisine!

 

 


 

 



 


Repost 0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 07:44

Loulou est organisée...

Je rêve de faire apparaïtre un repas comme par magie pour des invités imprévus...Comme elle...

Le problème n'est pas de cuisiner mais de trouver quoi faire! Ca me demande un cogitage tout de même un peu prolongé :-)

Mon objectif de l'année, c'est de m'ORGANISER! Pas pour sortir des plats magiques en cas d'inprévus mais rien que déjà pour gérer les 'prévus': déjeuners et dîners de tous les jours!

Les pâtes de Loulou vont certainement m'y aider!

Un petit pas dans la bonne direction!

 

Pour 3-4 personnes, j'ai mis

400g de pâtes courtes (fusilli)

1 blanc de poulet

1 oignon

250-300g de champignons de Paris

1càs d'huile de canola

1/2càc de canelle

3càs de crème fraîche

du fromage à la crème (ou de la vache qui rit, ou des kiri)

du gruyère ou de l'emmenthal

sel et poivre

 

Couper l'oignon et le blanc de poulet en dés.

Laver et émincer les champignons en lamelles.

Mettre la càs d'huile à chauffer dans une poêle sur feu moyen.

Faire revenir les oignons quelques minutes puis ajouter les dés de poulet et faire revenir jusqu'à ce qu'ils cuisent.

Saler, poivrer et assaisonner de canelle.

Ajouter alors les lamelles de champignons, laisser mijoter environ 5 minutes pour que les champignons cuisent.

Incorporer la crème et le fromage à la crème coupé en dés.

Cuire les pâtes à peine al dente (elles vont continuer à cuire lors du gratinage).

Les égoutter et les mélanger avec la sauce.

Mettre le tout dans un plat allant au four.

Parsemer de gruyère râpé et passer sous le grill jusqu'à ce que le fromage gratine.

Déguster bien chaud...

 

IMGP2496.JPG

 


Succés garanti!

 

IMGP2498.JPG

 


Toujours pas fans de fromage, les fliflettes ont eu droit à une version pas gratinée mais tout aussi appréciée...

 


 


Repost 0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 07:07

Les heureux hasards de facebook...

Un clic, une invitation à un atelier-dégustation sur le thème des pâtes, un autre clic et me voilà inscrite!

'Pasta sommelier', c'est le nom de l'atelier...

Avec à la clé la promesse de devenir un sommelier de la pasta après cet atelier!

 

IMGP2398

 

 

Traiter les pâtes comme un bon vin... Moi ça me va!

Texture, couleur, odeur et goût, avant et après cuisson ou comment apprendre à reconnaître des pâtes de bonne qualité, produites à partir d'ingrédients de qualité selon des méthodes ancestrales...
Atelier organisé par les Pasta Delverde, des pâtes 100% italiennes présentées par 2 chefs 100% italiens!

 

IMGP2419.JPG

 

 

Se faire parler de pasta en italien dans le texte, c'est un sacré voyage dans la tête!

C'est romantique, c'est passionnant, c'est ennivrant...

Mes quelques lointaines années de cours d'italien sont tout naturellement remontées à la surface pour permettre à l'amoureuse de la pasta que je suis de savourer le moment sans les sous-titres...

 


 

IMGP2422.JPG

 

 

Les chefs ont préparé des pâtes alla carbonara végétariennes: des oeufs (1 pour 2 personnes), du pecorino, du parmiggiano (proportionnellement la moitié du pecorino), un peu de crème fraîche 15%, une louche d'eau de cuisson des pâtes, des asperges coupées en fine brunoise et revenues dans un filet d'huile d'olives, des rigatoni cuits al dente, beaucoup de quelques tours de moulin à poivre et le tour est joué!

 

IMGP2420.JPG

 

 

Un véritable délice d'une simplicité déconcertante!

Merci Delverde pour ce pur moment de plaisir!

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 07:00

Voilà une petite recette que j'ai souvent rencontrée mais sur laquelle j'avais de gros doutes...

A la maison, on aime les pâtes bien bien al dente et je m'imaginais que cuite comme un risotto elles risquaient de devenir pâteuses...

Que nenni! Si on contrôle bien l'évolution de la cuisson et les quantités de bouillon et qu'on les mange immédiatement... Et bien c'est DELICIEUX!

Pour mon premier, j'ai fait très très simple... Juste champignons-fromage...

 

Pour 2 gourmands, il faut

200g de torti

1 petit oignon

300ml de bouillon de poulet (2càc de poudre dans de l'eau bouillante)

300g de champignons de paris

1càs d'huile

1 noisette de beurre

sel

poivre

parmesan

crème

 

Peler et émincer l'oignon.

Laver et trancher les champignons.

Préparer le bouillon en diluant la poudre dans de l'eau bouillante. Saler (i le bouillon ne l'est pas déjà) et poivrer au goût.

Mettre la càs d'huile à chauffer dans une marmite sur feu moyen.

Y faire revenir l'oignon quelques minutes sans colorer.

Ajouter les pâtes, mélanger pour qu'elles s'enrobent d'huile.

Ajouter les champignons puis une louche de bouillon.

Mélanger et laisser mijoter jusqu'à absorption  puis ajouter une nouvelle louche de bouillon et ainsi de suite jusqu'à épuisement ou jusqu'à ce que les pâtes soient cuites au goût.

Rectifier l'assaisonnement.

Incorporer un peu de crème et du parmesan.

Servir immédiatement bien chaud...

 

IMGP1613.JPG

 


Et se régaler, miam!

 

IMGP1615.JPG

 


Seul ou en accompagnement d'une viande ou de blancs de poulet à l'estragon par exemple, c'est trop bon!

Et surtout le pasta-sotto peut se décliner à l'infini...

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 12:24

Ah oui, celui-là il manquait quand même!

Il faut dire qu'il n'y a pas si longtemps que ça, je ne savais même pas qu'il existait...

Déjà que j'ai mis des années à me lancer dans le couscous 'de d'habitude de chez moi', pas étonnant qu'un couscous que je ne connaissais même pas ait pris autant de temps à mijoter sur mes fourneaux :)

Je crois que la première fois que je l'ai vu ce couscous au vert fenouil et qu'il a titillé et mes papilles et ma curiosité, c'était sur fb et c'est Kaouther qui en parlait avec force photos et commentaires alléchants!

Bien sûr, tout ça ça ne date pas d'hier... J'avoue que je suis lente à la détente! D'autant qu'Annie, qui l'est bien moins que moi, (c'est le moins qu'on puisse dire), a testé le couscous au vert fenouil et m'en a fait une livraison personnelle à ma porte... Que de har/very-very-piquants doux souvenirs!

Bref, quand l'autre fois, au travail, j'ai vu une montagne de vert de fenouil s'apprêtant à plonger dans le bac de compostage... Je n'ai pas pu laisser faire, j'en ai ramené avec moi à la maison dans l'idée de me lancer dans une nouvelle première: The couscous au vert fenouil!

J'ai lu chez Kaouther, j'ai lu chez Annie, j'ai jeté un coup d'oeil dans mon frigo, un autre dans mes armoires et me voilà lancée!

 

Pour 6 personnes, il faut

600g de couscous fin

le vert de 6-8 fenouils

1 brocoli moyen

4 oignons

4 gousses d'ail

2càs de concentré de tomate

1càs de tabel (coriandre en poudre)

4càs d'huile d'olives

sel

poivre

20g de beurre

1 oeuf par personne

 

 

Peler et couper les oingnons en dés.

Laver le brocoli, prélever les fleurs et les couper en petits dés.

Laver le vert du fenouil et hacher les plus petites tiges et les feuilles très finement.

Mettre 2càs d'huile dans le bas du couscoussier (makfoul) à chauffer sur feu moyen.

Y faire revenir la moitié des oignons et les gousses d'ail écrasées ainsi que la tomate concentrée quelques minutes.

Ajouter 500ml d'eau, saler, poivrer et mettre le tabel.

Couvrir le makfoul avec le keskes (haut du couscoussier).

Préparer la semoule: mettre les couscous dans un grand bol. Ajouter 2càs d'huile et bien mélanger pour que les grains soient bien enrobés. Saler légèrement puis ajouter les oignons, le vert du fenouil et le brocoli. Ajouter enfin un peu d'eau très chaude (1/2 verre) et mélanger.

Mettre le couscous dans le keskes posé sur la sauce qui bout et laisser cuire 15 minutes.

Remettre la semoule dans le grand bol, égréner, ajouter un peu d'eau chaude (1/2 verre), bien mélanger et remettre à cuire dans le keskes 15 minutes (vérifier qu'il y a assez d'eau dans la sauce).

Une fois la semoule cuite, la débarasser dans le grand bol et y ajouter le beurre coupé. Mélanger et réserver.

Si la sauce est encore trop liquide, laisser mijoter et épaissir un peu (mais pas trop!)

Arroser la semoule de 5 louches de sauce réparties sur toute la surface. Couvrir et laisser reposer 10 minutes.

Mélanger, gouter et ajouter de la sauce au besoin. Je préfère laisser le couscous un peu sec et ajouter de la sauce dans les assiettes pour que la semoule reste al dente.

Cuire les oeufs durs (5-6 minutes).

Servir le couscous au vert fenouil avec un peu de sauce et un oeuf coupé (1/2 oeuf ici parce qu'on a mangé le couscous 2 jours de suite :)

Et se ré-ga-ler!

 

IMGP2251.JPG

 


Nounou a adoré....

Moi aussi...

Baddi, grand récalcitrant du couscous (et des brocolis... mai je ne lui ai pas dit qu'il y en avait:) a aimé... Avec sa dose de harissa!

Sidouda, quand à elle, "n'aime pas les nouveaux couscous"! En fait elle n'aime pas les nouveautés dans son assiette en ce moment...

 

IMGP2254.JPG

 


Pour moi qui ne suis pas-très-viande, c'est un couscous parfait, comme celui aux légumes!

Pour une récap' de mes couscous, c'est par !



Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 10:25

Un panier gourmand Napolis...

Une petite recette toute simple...

Un accompagnement délicieux...

Un coaching by Annie...

Un régalage général!

J'ai souvent rencontré des polenta par-ci par-là sur les blogs... J'étais titillée, j'avais très envie d'essayer... Je pense que c'est Titi, qui devant le paquet de semoule de maïs du panier Napolis a évoqué la polenta...

Quand Annie a fait ses pommes de terre farcies à la semoule de maïs façon polenta, là, plus rien ne pouvait arrêter ma gourmandise!

Pour 6 personnes, j'ai mis

5càs de semoule de maïs Napolis bio

1/2l de lait

4 oranges

un peu de crème

sel

poivre vert du moulin

 

Faire bouillir le lait avec les zestes d'une orange, du sel et du poivre vert.

Y verser les 5càs de semoule de maïs en pluie et laisser mijoter sur feu doux jusqu'à épaississement.

Si le maïs n'est pas assez cuit, ajouter un peu de lait et poursuivre la cuisson.

Peler et couper les suprêmes de 2 oranges.

Presser le jus des 2 autres oranges.

Une fois la polenta cuite, al dente, ajouter la crème, les suprêmes (en garder quelques uns pour la déco) et le jus d'orange.

Si elle n'est pas assez crémeuse, ajouter un peu de lait et mélanger.

Servir aussitôt...

 

polenta.jpg

 


Pour nous simplement avec des aiguillettes de poulet grillées et des haricots verts...

 

polenta1.jpg

 


Un délice!

Merci Annie pour la découverte!



Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 06:00

Je reste dans les nouveaux produits...

Je sais c'est pas transcendant mais ce sont de petites choses que j'ai toujours rêvé d'utiliser dans ma cuisine!

Alors pour un début, avec un minimum d'ustensiles, et bien je trouve que c'est déjà pas mal :)

Mais outre les canneberges, ce post va me permettre de parler d'une magnifique tradition d'ici: la cueillette des pommes.

Le temps des pommes au Québec dure 3 à 4 semaines, en septembre... Alors petits et grands se retrouvent dans les vergers, qui ouvrent leurs portes pour l'occasion, et choisissent leurs pommes avec grand plaisir tout en profitant de la nature parée des couleurs de l'automne qui s'installe.

 

automne

 


On en retrouve 6 variétés ici, toutes des pommes rouges, avec chacune sa particularité... Pour plus d'infos, regarde par .

 

pommes

 


Pas question de rater cette magnifique occasion de faire encore plus connaitre le Québec aux fliflettes et à Baddi (parce que, oui, j'ai oublié de dire que j'ai vécu ici il y a un bon moment déjà:)

Bien sûr tout le monde a adoré cette sortie nature... et on s'est goinfrés de pommes sur place... et pendant quelques semaines depuis :)

Les couleurs des feuilles, le bon air pur, le petit train, la cueillette... Une super journée!

Et avec autant de pommes au frigo, j'ai commencé à en incorporer un peu partout...

Bien sûr on a fait muffins, tarte classique, tarte tatin, compote... toujours avec matos de grand chef :)

Et puis il y a eu salade de pâtes avec quelques dés de pomme, sandwich au thon avec d'autres petits dés de pommes... Et mes fliflettes m'ont suivie et ont aimé!

Et puis il y a eu une formation que je suivais avec un groupe et des intervenants très sympas. Avant de nous séparer, nous avons décidé de faire un petit repas où chacun amènerait un truc...

Pour faire tunisien, j'ai pensé au couscous mais absolument pas envie de faire le classique...

J'avais envie de curry, de pommes, de noix,  de canneberges séchées... Et c'est un petit cogitage avec Annie qui a en gros donné naissance à cette salade de couscous pas comme les autres!

 

Pour un beau bol de salade de couscous (disons 6-8 personnes), il faut

300g de couscous fin

2 pommes acides

2 belles poignées de canneberges séchées

150g de fromage feta

3 poignées de bébé épinards

5càs de crème sure

5càc de curry

1 poignée de cacahuètes grillées concassées

sel

poivre

1càc de bouillon de poulet en poudre

huile d'olives

 

Mettre les 300g de couscous dans un bol. Ajouter 2càs huile d'olives et bien mélanger. Il faut que les grains soient bien enrobés.

Mettre 250ml d'eau à bouillir avec 1càc de bouillon de poulet en poudre, 2càc de curry et un peu de sel et de poivre.

Lorsque l'eau bout, la verser sur le couscous, couvrir et laisser reposer 10 minutes.

Bien égréner le couscous avec une fourchette et réserver.

Peler et couper les pommes en brunoise (petits dés).

Couper les canneberges finement.

Couper les bébé épinards grossièrement en lanières.

Couper 100g de feta en dés.

Lorsque le couscous a refroidi, y ajouter les fruits/légumes et le fromage. Bien mélanger.

Préparer la crème de feta, curry et cacahuètes: Mettre la crème dans un bol, ajouter de l'eau pour liquéfier un peu tout en gardant une texture onctueuse, ajouter 3càc de curry, la feta émmiettée et les cacahuètes. Saler et poivrer au gout.

Pour le service, napper la salade de couscous de crème de curry et... Se régaler!

 

saldcouscurry

 


Un vrai petit délice cette salade!

Une explosion de saveurs à chaque bouchée... Et pourtant si simple!

 

saladcouscurry2

 


Même Baddi, pourtant pas très amateur de sucré-salé, a aimé!

A la formation aussi ma salade de couscous au curry semble avoir été bien appréciée!

Et les fliflettes se sont régalées... Tellement que le soir je leur ai servi le reste de crème de curry et feta nappée sur des courgettes grillées et accompagnées de lamelles de pommes.

 

saladcouscurry3

 


Un classique est né!


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 08:51

Cette semaine, j'ai eu une terrible envie de wok tous les jours et jamais assez d'ingrédients pour me lancer...

C'est vendredi, et je n'aurais pas survécu un autre soir sans mon wok!

Un saut pour acheter du rumsteack, quelques champignons, de bons 'oignons du printemps ' (c'est la pancarte qui le dit...), des nouilles de riz et le tour est joué!

 

Pour 2 gourmands, il faut

200g de nouilles de riz

120g de rumsteack

20ml de sauce soja

20ml de vinaigre balsamique

1càs de vin blanc

1càs de sucre brun

200g de champignons de paris

2 gros oignons

1càs d'huile

graines de sésame

 

Préparer la sauce teriyaki en mélangeant la sauce soja, le vinaigre balsamique, le sucre et le vin blanc. Chauffer 30 secondes au micro-ondes.

Couper le rumsteack en lamelles. Les faire mariner quelques heures dans la sauce teriyaki.

Couper les oignons en 2 puis en lamelles. Faire de même pour les champignons après les avoir lavés dans une eau citronnée.

Cuire les nouilles selon les indications sur le paquet de manière à ce qu'elles restent bien al dente (3-5 minutes). Egoutter, rincer à l'eau fraiche et réserver.

Mettre la càs d'huile à chauffer dans le wok sur feu vif. Y faire revenir les champignons jusqu'à ce qu'ils perdent leur eau.

Ajouter les oignons et faire revenir quelques minutes.

Lorsque les oignons commencent à colorer, ajouter la viande sans la marinade.

Lorsque la viande est cuite, ajouter la marinade et laisser caraméliser quelques minutes.

Ajouter les nouilles dans le wok, bien mélanger.

Servir bien chaud, parsemé de graines de sésame.

 

Diapositive2-copie-5

 

 

Un délice!

 

Diapositive3-copie-5

 

 

Que des goûts en parfaite harmonie...

 

Diapositive1-copie-6

 

 

Facile, rapide, savoureux, UN WOK-COMME-J'EN-AVAIS-ENVIE QUOI!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 17:40

Avant la révolution, j'avais planifié une série de dîners prévus de longue date et qui à chaque fois ont été annulés à cause de toutes sortes de petites choses de la vie...

J'ai réussi à réunir des cousins pour un petit dîner fort sympathique et, hop, de nouveau voilà la vie qui me fait changer mes plans! La révolution du jasmin, comme on l'appelle, le couvre-feu... Bon, ce n'est que partie remise et au moins là c'est pour la bonne cause ;)

Et puis à ce moment là, j'avais vu le concours 'Mes péchés mignons' que lançais Anaïs...

 

peches

 


Voilà donc ma participation: le riz chinois à ma façon

 

Pour 6 personnes, il te faudra

400g de riz basmati

250g de blancs de poulet

1càs de poudre satay

300g de crevettes décortiquées congelées

2càs de sauce soja

2càs de miel

6 gousses d'ail

Vert de 8 poireaux

6 carottes

200g de petits pois frais

450g de champignons de paris

4 oeufs

5 gousses d'ail

3càs d'huile

sauce soja

 

Cuire le riz à la vapeur (ou à la manière habituelle).

Laver et couper les blancs de poulet en fines lanières. Les mettre dans une boite avec la poudre satay, fermer, secouer et mariner au frais quelques heures.

Décongeler les crevettes, ôter le nerf central. Mélanger 2càs de sauce soja, 2càs de miel et 6 gousses d'ail écrasées dans un boîte (chauffer un peu au micro-ondes si besoin) et y mettre les crevettes à mariner quelques heures au frais.

Cuire les petits pois dans de l'eau légèrement sucrée jusqu'à ce qu'ils deviennent tendres. Egoutter et réserver.

Couper les verts des poireaux en tronçons réguliers de 3-4cm, laver.

Peler et couper les carottes en épaisse julienne.

Laver les champignons dans une eau citronnée. Couper le bout de la queue puis les champignons en lamelles.

Chauffer 1/2càs d'huile dans une poêle anti-adhésive. Y faire revenir le poulet jusqu'à ce qu'il dore. Débarasser dans une assiette.

Chauffer 1/2càs d'huile dans la même poêle, y faire revenir les crevettes et leur marinade jusqu'à ce qu'elles soient cuites à point et commencent à caraméliser. Débarasser dans une assiette.

Battre les oeufs avec 2càs de sauce soja. Mettre un peu d'huile dans la poêle et verser les oeufs pour faire des omelettes fines. Continuer jusqu'à épuisement des oeufs battus. Superposer les omelettes, les rouler et les couper en rondelles de 1,5cm de large.

Mettre 2càs d'huile à chauffer au fond d'un wok avec les gousses d'ail coupées en lamelles ou écrasées. Y faire revenir les lamelles de champignons jusqu'à ce qu'elles rendent leur eau.

Ajouter alors les carottes et les poireaux. Les faire revenir quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient cuits au goût (moi je les garde al dente...)

Ajouter les petits pois et une bonne rasade de sauce soja. Donner un bouillon. Réserver.

Au moment de servir, remettre le wok sur feu moyen-fort. Y ajouter le poulet, les crevettes, et le riz. Bien mélanger et rectifier l'assaisonnement (sauce soja, sel et poivre si nécessaire).

Chauffer les lanières d'omelette rapidement au micro-ondes et les poser sur le riz.

Servir aussitôt tant que c'est chaud...

 

Diapositive3-copie-3

 


J'avoue que le jour même, je n'ai pas beaucoup apprécié ce riz chinois... mais le lendemain, j'ai adoré! Je pense qu'au dîner, j'avais abusé de grignotages à l'apéro...

 

Diapositive2-copie-4

 


Ce riz a été une sympathique découverte!

 

Diapositive1-copie-4

 

A refaire, donc (au moins pour refaire des photos plus nettes)!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0

C'est Moi,

  • : YOPALACUISINE
  • YOPALACUISINE
  • : En direct de ma cuisine! Du sucré, du salé, du classique, du moins classique, du tunisien, du venu d'ailleurs... Tout dépend de mes humeurs, tout dépend de nos envies... L'essentiel c'est de se régaler! Bonne ballade dans ma cuisine!
  • Contact

Tu as testé une de mes recettes?

Envoies-moi une photo à yopalacuisine@gmail.com

pour une mise à l'honneur sur mon blog!

Mes fourneaux en live, c'est par ...

Ma newsletter, c'est dans la colonne à droite!

Je Cherche, Je Cherche...