Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 20:54

Un classique de chez classique de la cuisine tunisienne! Un mets connu de tous à travers le monde! Même sur la lune on connaît les bricks à l'oeuf! Et sur Mars aussi d'ailleurs... Bon, j'exagère un peu mais pas tellement. Que ceux qui n'en ont jamais entendu parler lèvent le doigt... Bon OK allez, pas mal de gens connaissent et d'autres pas.
J'adore les brick mais curieusement, je n'ai appris à les faire que récemment parce que mes deux petites monstresses adorent ça! Il faut dire que je n'aime pas beaucoup les fritures et que j'ai un peu peur de l'huile chaude... Mais bon, il fallait se lancer et je me suis lancée. Je ne regrette pas comme ça je ne suis pas obligée d'attendre que quelqu'un veuille bien les faire pour moi... On n'est jamais mieux servi que par soi-même qu'ils disent!

Donc, pour 4 personne, il vous faudra
250g de viande hâchée
1 oignon
sel
canelle
gruyère râpé
4 feuilles de brick
4 oeufs
un bain d'huile

Peler et couper l'oignon finement. Mettre 1càs d'huile dans une casserole. Y faire revenir les oignons et la viande quelques minutes. Couvrir d'eau, saler, poivrer et mettre 2 pincées de canelle (pour ceux qui aiment, ajouter du persil). Laisser cuire jusqu'à évaporation totale de l'eau.
Mettre l'huile à chauffer (environ 2-3 cm) sur feu moyen-fort dans une poêle .
Plier la feuille de brick en carré en rabattant les bords (comme sur le photo).


En cas de manque de confiance en soi et en la feuille de brick, renforcer le centre avec 1/4 de feuille supplémentaire. Placer 1-2càs de viande hâchée en forme de lune à l'un des angles du carré.


Mettre un peu de gruyère râpé. Casser l'oeuf et, en cas de manque de confiance en soi, retirer un peu de blanc. Déposer l'oeuf dans l'arc formé par la viande. Plier la brick en triangle et transporter en tenant par l'angle supérieur. Déposer délicatement dans le bain d'huile et, en s'aidant de spatules, appuyer sur les bords pour les sceller et éviter la fuite des ingrédients!



Continuer à cuire en baignant la brick d'huile à l'aide de la spatule. Lorsqu'elle a doré au dessous, la retourner et poursuivre la cuisson de la même manière.


Losque la brick a doré, débarasser sur du sopalin (elles sont pas belles?!?!).


Déguster bien chaud avec les doigts en prenant soin de "boire" le jaune d'oeuf et non le mordre pour ne pas subir une innondation. Accompagné d'une salade (de tomates dans notre cas), c'est très bon.







































Bien sûr, il faut trouver l'équilibre entre la chaleur de l'huile et la cuisson de l'oeuf qui doit rester plutôt mollet...
Je ne suis pas experte en la matière et il m'arrive encore de me retrouver avec des oeufs durs dans ma brick mais le tout est que la cuisson ne soit pas trop longue. Et puis les oeuds durs avec les filles qui veulent manger leur brick seules, ce n'est pas plus mal...


Régalez vous!

Repost 0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 14:33

Une petite tradition tunisienne pour cette recette enfantine... D'ailleurs peut-être que les enfants trouveraient plus sympa de faire les boulettes que nous! Bref, si vous avez de la viande hâchée et quelques épices et surtout de l'ail, ben... C'est tout ce dont vous avez besoin. Alors qu'est-ce-que vous attendez?!?!

Recette
200g de viande de boeuf hâchée
sel
poivre
1càs menthe séchée
tabel (4 épices)
6 gousse d'ail
5càs d'huile

Mélanger la viande avec les épices. Former de petites boulettes en s'humidifiant les paumes de temps en temps.


Chauffer l'huile dans le fond d'une casserole. Y jeter les boulettes et remuer la casserole par le manche jusqu'à ce que les boulettes dorent. Couvrir d'eau et laisser mijoter à feu moyen-vif pour que toute l'eau s'évapore.














Laisser refroidir puis conserver dans l'huile de cuisson dans un bocal au frais. Ca se garde plutôt longtemps.


A servir avec des pâtes au beurre ou du riz. On peut également faire un oeuf au plat avec les boulettes et leur huile... En sandwich, c'est un délice!

Repost 0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 09:26

En dégustant un pancake nappé de caramel au beurre salé (courez- et c'est trop bon!), je vous livre cette recette. Un nom bien joli pour un plat assez simple: un râgout de haricots blancs accompagné de beignets de chou fleur... Ou comment tenter de redonner l'envie de manger du chou fleur à mes récalcitrantes. Je leur ai dit qu'il y avait des arbres à déjeuner... La petite s'est jetée dessus et a bien aimé. quand à la grande elle a compris et m'a dit "moi, je mange pas les chou-fleurs!" Bon j'ai quand même réusi à les lui faire manger à coup de petits stratagèmes démontrant par là-même que ce n'est pas une question de goût mais bien de "tête de mulisme"!

Donc pour 4 personnes, il vaus faudra,
1 beau chou fleur (presque 1kg)
250g de farine
2 oeufs
2 pincées de sel
250ml de lait
2càs d'huile
Huile pour friture
250-300g de viande de boeuf
2 oignons moyens
2 poignées de haricots blancs secs
sel
poivre
quelques filaments de safran

La veille, tremper les haricots blancs dans un bon volume d'eau. Avant de les cuisiner, mettre une pointe de couteau de levure dans l'eau.



Préparer la pâte à beignets
Mélanger la farine, les 2 jaunes d'oeufs, le lait et l'huile jusqu'à obtenir une pâte bien homogène. Monter les blancs en neige. Les incorporer à la pâte. Saler.
Enlever les feuilles du chou fleur et détailler en... petits ou moyens arbres. Cuire à la vapeur 25-30 minutes.




Chauffer un bain d'huile dans un wok ou une friteuse électrique à 170°C. Plonger les choux fleurs  dans la pâte à beignets, bien enrober, puis plonger dans l'huile et laisser cuire jusqu'à ce qu'ils soient dorés.  Sortir de la friteuse et poser dans un plat couvert de sopalin. Réserver au four à 100°C jusqu'à utilisation.



















Peler et couper les oignons finement. Couper la viande en petits dés. Mettre 2càs d'huile au fond d'une cocotte minute sur feu moyen. Faire revenir les oignons rapidement pendant 3-4 minutes. Ajouter la viande, faire revenir. Saler, poivrer et mettre quelques filament de safran.






Rincer les haricots blancs et les ajouter dans la cocotte. Fermer et cuire 30-40 minutes (selon la qualité de la viande) à partir du sifflet. Ouvrir la cocotte, vérifier la cuisson de la viande et des haricots et poursuivre la cuisson si elle n'est pas encore satisfaisante.
Losque la viande et les haricots sont cuits, laisser évaporer l'eau à découvert pour obtenir une sauce onctueuse.

Servir le râgout accompagné des beignets de chou fleur. quelques minutes pour qu'elle colore. Mouiller avec 700ml d'eau.



Z'avez vu l'adorable petite main qui plonge vers les "arbres" pour les engloutir?


Repost 0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 20:43

Ou petit râgout à la tomate, à la viande hâchée et aux pommes de terre frites... Bon comme ça ça fait nettement moins éxotique...
Un plat tunisien, adapté à ma manière.

Recette (pour 4 personnes)
250g de viande de boeuf hâchée
menthe séchée
sel
poivre
tabel (quatre épices)
4 gousses d'ail
2càs de concentré de tomates (ou une dizaine de tomates fraîches ou du coulis de tomates ou 1 boîte de tomates pelées)
2 feuilles de laurier
2càs d'huile
6 pommes de terre
huile de friture

Mélanger la viande hâchée avec de la menthe séchée, du tabel, du sel, du poivre et 2 gousses d'ail écrasées. Former de petits boudins (merguez) jusqu'à épuisement de la viande.
Mettre 2càs d'huile dans une poêle, chauffer et y faire revenir la viande pendant 5-10 minutes en remuant. Enlever les merguez de la poêle et réserver.





Ajouter le concentré de tomates (ou les autres formes de tomates broyées)  dans la poêle, faire revenir. Mouiller avec environ 500ml (beaucoup moins en cas de tomates fraîches) d'eau et assaisonner avec sel, poivre, 2 gousses d'ail écrasées et les feuilles de laurier lavées. Laisser mijoter tranquillement sur feu doux. Ajouter un sucre si la tomate est trop acide.
Lorsque la sauce est presque prête, remettre les merguez dans la poêle et laisser cuire une dizaine de minutes.



Eplucher et laver les pommes de terre. Couper en frites. Saler et égoutter puis frire dans un bain d'huile chaude.
Servir les merguez et leur sauce accompagnées de frites. Le tout bien chaud avec du bon pain...



Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 09:38

Ou sadade slouk. Une salade bien de chez nous (enfin je crois...) Toujours très bonne toute l'année... Et comme d'habitude, plutôt simple à préparer.

Recette
Des poivrons doux (ou piquants ou un mélange, selon les goûts)
Huile d'olive
citron
sel

Laver les poivrons et mettre dans un plat anti-adhésif allant au four. Enfourner à 180°C et retourner de temps en temps les poivrons. Les sortir dès qu'ils sont grillés sur toutes les faces et laisser dans un sachet pour que la peau se décolle. Alternativement, les griller sur le feu et bien surveiller pour ne pas les brûler. C'est meilleur au goût, peut-être pas pour la santé.














Enlever la peau des poivrons et couper en lanières.
Mettre dans un plat et arroser d'huile d'olive et de jus de citron. Saler.
Servir frais avec du bon pain...




Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 15:21

Un gâteau très facile à préparer mais néanmoins très chic... La recette me vient de maman. L'autre avantage c'est qu'on peut remplacer les pistaches par d'autres fruits secs. D'ailleurs, c'est la première fois que je le fais aux pistaches, d'habitude, je préfère un mélange amandes-noix (ici). Mais là c'était pour l'anniversaire de ma belle-mère alors ça faisait plus recherché les pistaches...

Recette
350g de pistaches
100g de beurre
4 oeufs
200g de sucre
1 sachet de sucre vanillé

Réduire les pistaches en poudre dans le robot.
Battre les oeufs entiers avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Faire fondre le beurre au micro-ondes et ajouter aux oeufs. Incorporer le vanille puis les pistaches en poudre. Bien mélanger jusqu'à obtenir une crème homogène.















Verser dans un plat allant au four beurré et fariné ou mieux tapissé de papier sulfurisé beurré. Cuire au four préchauffé à 140°C (chaleur tournante) environ 30 minutes (vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau).

Sortir du four. Laisser refroidir. Démouler sur un plat de service et décorer de poudre de pistaches et de pignons entiers.





Repost 0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 08:20

Et oui une ratatouille à la tunisienne mais à mon goût... et c'est très bon surtout en ce moment quand les légumes ont tellement de goût!


Recette (4 personnes)
3 oignons
2 poivrons
6 tomates
1 gousse d'ail
1 càc concentré de tomate
tabel (quatre épices)
menthe sèchée
sel
Couper les légumes en dés assez grands. Dans 1 cuilère à soupe d'huile, faire revenir le concentré de tomate, l'oignon et la gousse d'ail écrasée. Ajouter un peu d'eau et laisser mijoter. Ajouter les poivrons et un peu d'eau, laisser mijoter. En dernier, ajouter les tomates et les épices ainsi que la menthe. Laisser les tomates rendre leur eau sur feu doux.
Faire de la place pour les oeufs, ajouter de l'huile d'olive et faire des oeufs au plat dans la chakchouka. Saupoudrer de menthe et laisser cuire au goût.
Servir chaud avec du bon pain...

Repost 0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 09:02

Très bons pour le goûter ou le petit dej', ces petits gâteaux sont en plus assez faciles à faire.

Recette (pour une quarantaine de pièces)
250g farine
2 oeufs
87,5g sucre en poudre
87,5g beurre

2/3 sachet sucre vanillé
2/3 sachet levure





Mélanger la farine tamisée, la levure, les sucres, les oeufs et le beurre fondu (Je fais ça dans mon robot, ça marche bien). Le mélange doit être élastique et ne pas coller aux doigts. Au besoin, rajouter de la farine.




Façonner de petits boudins, les rouler dans les graines de sésame et fermer le bracelet.











Cuire une dizaine de minutes au four préchauffé à 160°C (chaleur tournante). Surveiller la coloration des biscuits.



Repost 0
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 15:50

ou crème de pignons de pin d'Alep. Une crème traditionnelle que l'on prépare pour le Mouled, notre Noël. C'est la première année que je la fais. Ca avait l'air trop compliqué et j'étais trop paresseuse. Baddi adore alors pour lui faire plaisir, je me suis lancée!! Finalement, ce n'est vraiment pas si compliqué que ça, il s'agit juste de suivre les instructions...

Recette (pour une vingtaine de coupes individuelles)
Pour l'assida aux pignons de pin
500g de pignons de pin
375g de farine tamisée
200g de sucre en poudre
1l d'eau
Pour la crème à l'eau de rose
1l de lait
140g de sucre
4 càs de maïzena
4 jaunes d'oeufs
4 càs d'eau de rose

Lançons nous d'abord dans l'assida de pignons de pin:
Trier les pignons de pin d'Alep et les laver avec soin dans une passoire, sous le robinet d'eau. Les broyer à l'aide d'un mixer jusqu'à ce qu'ils atteignent une consistance de pâte.
Les malaxer dans 1 litre d'eau et au besoin les laisser la nuit au frigo. Passer le mélange au tamis très fin et exprimer fortement (c'est à dire bien travailler à la main pour passer tout ce qui peut passer à travers le tamis).


Eliminer tout ce qui ne passe pas et ajouter la farine tamisée. Bien mélanger en évitant de former des grumeaux et si c'est le cas repasser à travers le tamis.



Transvaser dans une casserole et cuire à feu doux en mélangeant sans arrêt pour éviter que ça ne colle au fond. Dès que l'assida commence à épaissir, ajouter le sucre. Continuer à remuer pour obtenir une crème épaisse, homogène et onctueuse. Il ne faut pas qu'elle soit trop épaisse, il faut que ça reste crémeux sans oublier qu'en refroidissant, la crème épaissit encore.


Retirer l'assida du feu et répartir dans des bols.
Maintenant, allons y pour la crème à l'eau de rose, ça devrait théoriquement être plus facile...
Délayer la maïzena dans le lait froid. Ajouter le sucre et les oeufs
légèrement battus . Transvaser dans une casserole et cuire sur feu doux en remuant sans arrêt. Dès qu'apparaît le premier bouillon, aromatiser avec l'eau de rose et retirer du feu si une consistance crémeuse est atteinte, sinon continuer à cuire jusqu'à arriver à la consistance désirée. Verser cette crème sur l'assida refroidie.
Décorer avec des fruits secs entiers ou râpés à votre goût (jai pour ma part saupoudré de poudre de pistaches et fait une petite fleur au centre avec des pignons de pin).


Servir froid ou à température ambiante selon les goûts...


Repost 0
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 15:10

Les fèves fraîches, moi j'adore ça. Alors pour les amateurs comme moi, cette petite recette est idéale.

Recette
500g fèves non écossées (ou des fèves surgelées si vous voulez)
2càc concentré de tomate
2 petits oignons
4 épices
sel
menthe séchée
Ecosser les fèves et enlever la deuxième peau (ça se fait au couteau).
Peler et mixer les oignons.
Dans une casserole, mettre 2càc d'huile à chauffer et faire revenir les oignons et le concentré de tomates rapidement. Mouiller avec 200-300ml d'eau, ajouter les fèves, assaisonner (environ 1càc de 4 épices et 1càc de menthe séchée, sel au goût) et laisser cuire. S'il manque d'eau et que les fèves n'ont pas encore cuit en rajouter.
Quand les fèves sont cuites et que l'eau s'est évaporée, transvaser dans une poêle, faire de l'espace pour cuire 2 oeufs au plat, y verser un peu d'huile et casser les oeufs. Laisser cuire au goût.
Déguster avec du bon pain...

Repost 0

C'est Moi,

  • : YOPALACUISINE
  • YOPALACUISINE
  • : En direct de ma cuisine! Du sucré, du salé, du classique, du moins classique, du tunisien, du venu d'ailleurs... Tout dépend de mes humeurs, tout dépend de nos envies... L'essentiel c'est de se régaler! Bonne ballade dans ma cuisine!
  • Contact

Tu as testé une de mes recettes?

Envoies-moi une photo à yopalacuisine@gmail.com

pour une mise à l'honneur sur mon blog!

Mes fourneaux en live, c'est par ...

Ma newsletter, c'est dans la colonne à droite!

Je Cherche, Je Cherche...